Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 27 Août 2012

L’aéroport de Carcassonne s’envole sans se soucier de l’enquête de l’UE



La Commission Européenne poursuit son enquête sur les liens financiers qui unissent l’aéroport de Carcassonne et Ryanair. Elle a appelé - le 23 août 2012 - les autorités françaises à les expliquer. Mais le ciel de la plate-forme est loin de s’assombrir pour autant en 2012. Les performances enregistrées depuis le début de l’année sont très encourageantes.



L’aéroport de Carcassonne s’envole sans se soucier de l’enquête de l’UE
Ryanair et l’aéroport de Carcassonne sont dans le collimateur de la Commission Européenne. Les accords passés entre la low-cost, les collectivités locales et le gestionnaire de la plate-forme font l’objet d’une enquête depuis avril 2012. Dans son Journal officiel du 23 août 2012, l’institution qui s’interroge sur leurs conformités avec les règles de l’UE invite «les autorités françaises à indiquer sur quelle base légale les aides en cause pourraient être considérées comme compatibles avec le marché intérieur, et à établir dans quelle mesure les conditions de compatibilité y afférentes étaient réunies».
Mais, l’installation a tout de même de quoi se réjouir, La Dépêche rapporte qu’à la fin juillet, ses résultats étaient très bons. Elle a enregistré une augmentation de 2, 5 % des embarquements-débarquements et, si la tendance se poursuit, accueillera plus de voyageurs cette année qu’en 2011 (367 855 passagers). Ces chiffres réconfortants en temps de crise sont principalement dus aux destinations Londres, Bruxelles-Charleroi et Porto, qui ont des taux de remplissage moyen supérieurs à 80 % mais aussi à la liaison Carcassonne-Eindhoven (taux de remplissage 85 %) lancée en mars dernier.