Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’aéroport de Copenhague lutte contre les retards


L’aéroport de Copenhague a été labellisé A-CDM (Airport Collaborative Decision Making), un label mettant en avant une série de processus opérationnels, standardisés et automatisés à suivre par tous les acteurs aéroportuaires (air-sol) afin d’assurer une expérience voyageur optimale et limiter les retards.



Pour limiter les retards, l’aéroport de Copenhague a déployé la solution Amadeus Airport Sequence Manager ainsi que des outils A-CDM Portal. Ces solutions fournissent des informations précises et synchronisées sur les départs des avions aux aéroports, aux clients de compagnies aériennes, aux prestataires de services au sol et aux contrôleurs aériens.

Grâce à ces dispositifs la plate-forme a reçu le label A-CDM et a été certifiée par Eurocontrol.

Le communiqué de la plateforme explique: "L’objectif étant de permettre à l’aéroport de Copenhague d’être habilité pour travailler en étroite collaboration avec les acteurs clés de l’industrie du voyage au sein d’une même plateforme. Cette démarche favorise ainsi l’efficacité de la gestion des perturbations. Par exemple, si aujourd’hui d’autres aéroports A-CDM en Europe font face à des perturbations importantes, grâce à cette technologie, l’aéroport de Copenhague sera informé en temps réel et pourra donc proposer une réponse adaptée et cohérente".