Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Francfort : -5% en août


Comme les aéroports parisiens et bruxellois, les résultats de l'aéroport de Francfort sont affectés par la situation géopolitique actuelle. La plate-forme allemande a enregistré une baisse du nombre de passagers de 5% en août 2016.



Près de six millions de voyageurs ont transité par l'aéroport de Francfort (FRA) en août. C'est beaucoup, mais ce résultat marque néanmoins un repli de 5% par rapport à la même époque l'année dernière. Son gestionnaire Fraport explique "Comme au cours des mois précédents, la situation géopolitique actuelle continue d'avoir un impact négatif sur le volume de passagers. Les réservations limitées des vacanciers ont entraîné une baisse du trafic de passagers, notamment vers les destinations touristiques de l'Égypte, la Tunisie et la Turquie". Ce recul n'a pas pu être compensé par la forte croissance du trafic touristique vers les îles Baléares et les Canaries qui ont connu une hausse de 10 et même 30% respectivement.

En outre, le trafic intercontinental de l'installation a ralenti, ce qui met en lumière les inquiétudes des vacanciers - particulièrement de l'Extrême-Orient - du point de vue de la sécurité en Europe.

De ce fait, le nombre de mouvements d'avions a baissé de 2,3%, pour atteindre 41 803 décollages et atterrissages.

Les autres aéroports de Fraport
Le portefeuille d'aéroports internationaux de Fraport a continué d'enregistrer des résultats mitigés en août 2016. La piste de Ljubljana, en Slovénie, a accueilli 165 137 voyageurs durant le mois considéré, ce qui représente une diminution de 8,1% par rapport à l'année précédente. Par contre, la plate-forme de Lima , la capitale du Pérou, a vu son trafic grimper de 9,6% pour atteindre 1,8 million de passagers. Les aéroports Fraport Twinstar de Varna et Bourgas sur la côte bulgare de la mer Noire ont reçu au total 1,3 million de personnes, ce qui représente une augmentation de 17,2%.

L'aéroport d'Antalya en Turquie et celui de Saint-Pétersbourg Pulkovo en Russie ont affiché une baisse notable de passagers avec respectivement un trafic de 2,8 millions de voyageurs (-38,8%) et environ 1,6 million de personnes (-8,0%). En Allemagne, le tarmac de Hanovre a présenté une baisse de 6,9% pour atteindre un trafic de 549 088 passagers.

La plate-forme chinoise de Xi'an Airport, au contraire, a enregistré une augmentation à deux chiffres du trafic, avec une augmentation de 10,9% avec près de 3,5 millions de passagers.