Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 8 Juillet 2015

L'aéroport de Luxembourg multiplie les projets pour améliorer ses services



Les voyageurs d'affaires vont bientôt découvrir de nouveaux commerces et restaurants dans les locaux de l’Aéroport de Luxembourg. La plate-forme a sélectionné les sociétés qui s'installeront dans ses locaux à compter du 1er novembre. Afin d'améliorer l’expérience des passagers, elle planche également sur un nouveau projet d'infrastructure entre les terminaux A et B.



Christian Ries at wikipedia
Christian Ries at wikipedia
Au terme d’un appel d’offres lancé en décembre 2014, lux-Airport, opérateur de l’Aéroport de Luxembourg, a sélectionné les sociétés qui géreront les commerces et restaurants de l'installation à compter du 1er novembre prochain : Lagardère Services, SSP en partenariat avec Oberweis et Valora Luxembourg.

La nouvelle offre de vente au détail et duty free occupera une surface totale de 849 m². Des boutiques Aelia Duty Free Next Generation, concept conçu par Lagardère Services fondé sur 4 piliers : The Art of the Gift, Facilitation, Care, Here and Nowhere else, seront implantées. "Les boutiques proposeront le meilleur des produits internationaux et régionaux afin de satisfaire au mieux les passagers de l’aéroport. Lagardère Services investira plus de 2 millions d’euros dans le déploiement de son offre qui se veut moderne et qualitative", explique l'aéroport.

Le concept de restauration de SSP s’articulera autour des marques Oberweis (boutique, restaurant), Starbucks, Lux Brewery, Moselier, Petit Moselier et Panopolis complétées par une Brasserie Oberweis «Comptoir du bon pays». Au total, les voyageurs d'affaires auront à leur disposition 1 110 m² pour se restaurer.

Enfin, les points de vente pour la presse, la librairie et le tabac de Valora Luxembourg se répartiront sur une surface totale de 124 m². Ils bénéficieront du nouveau concept Press & Books testé à Zurich (ambiance chaleureuse, matériaux respectueux de l’environnement, espace aéré, orientation rapide des clients). Ils disposeront d’une ouverture totale sur le terminal avec l’objectif d’accentuer la visibilité sur l’offre proposée.

Lux-Aiport gestionnaire de l'installation indique que "La mise en œuvre de ces nouveaux contrats de bail constituera la première réelle transformation physique au sein du terminal depuis son ouverture en 2008. Elle modifiera à la fois l’apparence et la perception de l’infrastructure. L’emplacement d’un certain nombre de commerces va changer et des zones entières du terminal seront entièrement redessinées. Au total, la surface dédiée à ces activités dépassera 2 000 m², en augmentation de 20% par rapport à l’existante. Les commerces, restaurants et bars (12 points de vente au total) seront aménagés dans un style moderne et contemporain".

Les travaux d'aménagement nécessaires pour ces projets se dérouleront en trois phases de deux mois chacune du 1er novembre au printemps 2016.

Une réflexion sur la jonction des terminaux A et B
La plate-forme a abandonné son projet de jonction des terminaux A et B par une passerelle, il y a deux ans. Toutefois le gestionnaire souhaite toujours relier les deux bâtiments pour faciliter le transit des passagers.
Johan Vanneste, CEO de Lux-Airport, a expliqué à PaperJam "Ces travaux sont très importants pour le confort des passagers, qui jusqu’à présent doivent utiliser une navette de bus pour circuler d’un terminal à l’autre". Il a précisé : "Nous avons mandaté un consultant – Planeground – qui, avec le bureau d’architectes allemand Albert Speer und Partner GmbH (AS&P), a proposé un premier concept qui va être présenté pour avis aux compagnies aériennes en général et à Luxair en particulier. Le sujet sera à l’ordre du jour d’un conseil d’administration qui doit se réunir en septembre, pour que les travaux puissent démarrer au plus vite".