Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Montpellier a pris 1,6% d'altitude en 2014


Le trafic de l’aéroport Montpellier Méditerranée a dépassé 1 445 000 passagers l’an dernier, en hausse de 1,6% par rapport à 2013. Le chiffre peut sembler faible, mais cette progression suit une croissance peu ordinaire de 10,4 % en 2013.



MPL affiche la 6ème plus forte croissance de trafic des aéroports de la catégorie «+1 million de passagers». Les mouvements sociaux qui ont ponctué l’année 2014 ont coûté cependant plus de 30.000 passagers à la plateforme, soit plus de 2 points de son trafic.   
Reflet d’une stratégie qui porte ses fruits, le trafic Europe est en très forte progression, avec 352 000 passagers enregistrés l’an dernier contre 298 000 en 2013, soit un bon de plus de 18% !
L’ouverture de plusieurs lignes majeures depuis deux ans ou le renforcement d’autres, vers Francfort, Rome, Bâle-Mulhouse, Düsseldorf, Copenhague  notamment, contribue fortement à cette performance. Les compagnies concernées en profitent pour s’envoler : +75% pour l’allemande Lufthansa, +54% pour Alitalia ou bien encore +37% pour easyjet. Copenhague a profité à plein de l’arrivée de  SAS Scandinavian (trafic en hausse de 52%), et Charleroi, ligne historique, a franchi la barre des 55 000 passagers. En 2014, le trafic vers l’Europe pèse désormais plus de 24%, en hausse de 3 points par rapport à 2013.  
Cela vient compenser les moindres performances du trafic international vers l’Afrique du nord, qui recule de 12,8%, à 81 600 passagers. Sa part dans le trafic total tombe à  5,7% contre 6,6% l’année précédente. Malgré la très bonne tenue des vols vers l’Algérie, trafic en hausse de 46% grâce à des appareils de plus grande capacité mis en place par Air Algérie, le faisceau International accuse la baisse en raison d’une contraction de l’offre de vols. Casablanca et Fès enregistrent cependant une baisse limitée à 3%, Nador plus marquée à -39%.        
 
Reste bien évidemment la France, avec plus d’un million de passagers en 2014 pesant près de 70% du trafic total de l’aéroport.  Air France vole en tête. La grille tarifaire attractive mise en place en 2013, avec des prix démarrant à 49 € l’A/R et la refonte de son offre commerciale vers les passagers ‘affaires’ ont généré de bons résultats: la ligne vers Paris-Orly est restée stable avec plus de 448 400 passagers transportés et la ligne vers Paris-Roissy progresse de 4,5%, à 358 200 passagers.  Le faisceau Paris pèse ainsi 55% du trafic total de l’aéroport Montpellier Méditerranée.  Vers les Régions, la tendance est au repli en 2014 avec un trafic en baisse de 14%, perdant plus de 2,5 points de part de marché à 14% du trafic total.  
Les compagnies dites traditionnelles pèsent toujours plus des 2/3 du trafic (67,5%) en léger recul cependant. Le trafic généré par les compagnies low cost s’établit à 32,1% du total du trafic, en hausse d’un point par rapport à 2013.  
L’année 2015 s’annonce d’ores et déjà favorable pour l’aéroport  Montpellier Méditerranée, avec en ligne de mire l’objectif de 1,5 million de passagers.