Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 15 Février 2011

L’aéroport de Pau se rebelle contre Ryanair



Après celui d'Angoulême, l’aéroport de Pau-Uzein ne paiera plus les «aides marketing» facturées par Ryanair. Les responsables locaux dénoncent un «diktat» imposé par la compagnie low-cost, qui n’a pas encore réagi.



L’aéroport de Pau se rebelle contre Ryanair
Présente à Pau depuis 2010, Ryanair facture à l’aéroport des «aides marketing» qui atteignent 1,4 million d’euros. La somme devait même être revue à la hausse pour l’année 2011, à hauteur de 1,5 million d’euros. Le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, qui assure la gestion de la plateforme, a indiqué qu'il ne paierait plus cette prestation à Ryanair. «S'ils veulent continuer à exploiter leurs lignes sur Pau, libre à eux, mais nous avons voulu mettre fin au diktat qu'ils nous imposaient» a expliqué Patrick de Stampa. La compagnie irlandaise exploite deux lignes au départ de l’aéroport de Pau-Uzein, à destination de Londres-Stansted et de Beauvais. Nul ne sait pour combien de temps encore.



1.Posté par bacci le 16/02/2011 08:36
Voila une bonne décision, il faut mettre fin au chantage de Ryanair !!!

2.Posté par Enriqe le 16/02/2011 15:48
ce ne sera pas une grande perte, les contribuables feront des économies en arrêtant de subventionner cette compagnie.
Cette situation prouve bien, que le modèle de Ryanair ne peut survivre que grâce aux subventions