Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’aéroport de Phoenix confisque une bouteille de parfum en forme de grenade


Lois Lewis, une voyageuse d’affaires, prend très souvent l’avion. Respectueuse du règlement, elle place sa bouteille de parfum dans un sac transparent fermé lorsqu’elle la met dans son bagage cabine. Mais cette attention n’a pas suffi à la sécurité de l’aéroport de Phoenix Sky Harbor International. Le produit a été confisqué car le récipient avait la forme d’une grenade.



Phoenix Sky Harbor International Airport
Phoenix Sky Harbor International Airport
Lois Lewis a pris l’avion avec sa bouteille de parfum Jimmy Choo plus de 300 fois sans problème. Mais lors de son dernier passage sur la plate-forme de Phoenix Sky Harbor, la sécurité du Southwest Terminal s’est montrée très inquiète en voyant le flacon, en forme de grenade. Malgré les explications de la passagère, les agents de la TSA ont demandé que le produit soit contrôlé par un expert en explosif. Cette décision a conduit à la fermeture de la file d’attente pendant une heure. La bouteille a finalement été confisquée. Les agents ont expliqué que les passagers d’un avion pouvaient prendre l’objet pour une vraie grenade si une personne malintentionnée l’utilisait pour les menacer. La jeune femme a confié à la presse «Je sais que la TSA est là pour nous protéger. Je le sais. Je suis une voyageuse. Je voyage beaucoup, plusieurs vols par an. J’ai un mari. Je veux rentrer à la maison. Je veux être en sécurité. Mais je veux être logique». Le porte-parole de la TSA a confirmé que les objets ressemblant à des armes n’étaient pas autorisés à bord. Il a donc recommandé aux passagers ayant des produits du même type que le parfum Jimmy Choo de les placer dans leur bagage enregistré. Pour la petite histoire, la passagère a suivi ce conseil au retour. Elle a découvert à son arrivée que sa valise enregistrée avait été contrôlée car sa nouvelle bouteille de parfum avait été sortie de son sac plastique. Mais au moins, cette fois-ci, elle n’avait pas été saisie.