Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Tokyo Narita investit dans ses infrastructures


Désireux de mieux concurrencer les offres des aéroports de Séoul Incheon, Pékin, Hong Kong, ou encore Tokyo Haneda, la plate-forme Narita de Tokyo investit dans ses infrastructures. L’aéroport qui est à 70 km de la capitale japonaise vient d’ouvrir un terminal pour les avions privés et débute la construction d’un autre pour les compagnies low-cost.



L'aéroport de Tokyo Narita investit dans ses infrastructures
Aussi bien les voyageurs d’affaires à haute contribution que les économes auront leur place à l’aéroport Tokyo Narita. Après avoir ouvert fin mars le premier terminal tokyoïte dédié aux jets privés, qui dispose de ses propres comptoirs client et immigration, la direction de la plate-forme vient d’annoncer qu’elle allait construire un terminal low-cost. Attendu pour mars 2015, le projet mis en place pour répondre à la demande croissante des compagnies à bas prix et surtout des prochaines arrivantes - Jestar Japan et AirAsia Japan - sera situé au nord du Terminal 2. Il devrait accueillir 7,5 millions de passagers et 50 000 vols par an selon les prévisions. En attendant la construction de terminal dédié, les liaisons internationales des transporteurs à bas coût seront installées au Terminal 2.