Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Toulouse dévoile son programme estival


L’aéroport Toulouse-Blagnac présente son programme de vols pour l’été 2013, qui débutera le 31 mars prochain. Ses pistes accueilleront 29 compagnies aériennes (+4 par rapport à 2012). Elles assureront 16 liaisons nationales et 45 liaisons internationales (+3 par rapport à 2012) au total. La Corse est particulièrement développée cette année.



Philippe Garcia  Aéroport Toulouse-Blagnac
Philippe Garcia Aéroport Toulouse-Blagnac
La Corse sera desservie par cinq compagnies aériennes au départ de la plate-forme de la ville Rose, soit 100 000 sièges à la vente en 2013 contre 9 000 sièges en 2012. Ainsi, les voyageurs d’affaires auront le choix entre Air Corsica (Ajaccio : 5 vols par semaine) ; easyJet avec une liaison sur Bastia, 3 fois par semaine ; Hop qui reliera Calvi (1 vol par semaine) et Figari (1 vol par semaine) ainsi que Volotea, qui proposera deux lignes vers Ajaccio et Bastia, 3 fois par semaine sur chacune de ces deux villes. En vol charter, Air Méditerranée complètera l’offre avec 1 vol par semaine sur Bastia.
Cinq nouvelles destinations seront assurées lors de ce programme : Birmingham (6 vols par semaine, avec Bmi Regional), Dakar (1 vol par semaine, avec Air Méditerranée), Djerba (2 vols par semaine, avec Nouvelair), Monastir (1 vol par semaine, avec Nouvelair) et Punta Cana (1 vol par semaine, avec XL Airways).
A noter également, le renforcement des fréquences des vols au départ de Toulouse vers Lille, Nantes, Mulhouse, Ajaccio, Bastia, Brême, Genève, Milan, Alger, Casablanca, Tunis, Malte, Istanbul, Manchester et Leeds-Bradford.
Malgré tout et au total, 6 211 663 sièges seront mis à la disposition des passagers toulousains pour ce programme Printemps-Eté 2013 (-9,8 % par rapport à 2012). Cette baisse s’explique par la réduction de l’offre sur les destinations de la base Air France sur l’Europe, le recentrage des lignes Vueling et l’arrêt des vols Air Austral sur Saint-Denis de la Réunion.