Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'aéroport de Zurich teste un détecteur de liquides explosifs


Deux nouveaux appareils capables de détecter si un liquide est une substance explosive ou non viennent d’être installés à l’aéroport de Zurich. Leur efficacité sera testée pendant 10 jours. Si l’expérience se montre concluante, le scanner pourrait être généralisé dans toutes les plates-formes européennes dès 2013.



Zurich Airport
Zurich Airport
Boissons, crèmes, gels et voir parfois même cupcakes sont interdits à bord des avions. Du jeudi 19 janvier jusqu’au 29 février 2012, l’aéroport de Zurich va tester deux appareils capables de déterminer si un liquide présent dans le bagage à main est autorisé ou non. Ils les classent en deux catégories «OK» et «Interdit». Si la substance est reconnue non dangereuse, le passager pourra alors exceptionnellement l’emmener avec lui. Malgré les essais, la sécurité de la plate-forme a rappelé que les interdictions sont toujours prohibées dans les appareils. Des tests identiques sont menés dans 12 installations européennes. Les résultats de ces 10 jours d’expérience seront communiqués à l'Union européenne, s’ils sont concluants les appareils pourraient être utilisés dans les aéroports dès 2013.






1.Posté par larchet le 27/01/2012 11:34
Cette mesure est d'un ridicule, j'ose esperer que nos politiques se rappelle que l'être humain à cinq sens et qu'il a survécu grace à eux sans analyseur de liquide.Mais supprimer le chomage ne fais surement pas partis de leurs priorités.