Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'espace aérien de l'est de l'Ukraine est fermé jusqu'à nouvel ordre


Kiev a fermé l'espace aérien de l'est de l'Ukraine à la suite de l'accident du vol MH17 de Malaysia Airlines, probablement abattu par un missile. La plupart des compagnies aériennes avaient déjà annoncé qu'elles éviteraient cette zone par mesure de sécurité.



Kiev a fermé toutes les routes aériennes qui survolent l'est de l’Ukraine. Eurocontrol qui gère l'espace aérien européen joue également la prudence. Il a a annoncé, le 18 juillet 2014, qu'il rejetterait désormais «tous les plans de vol comportant les routes» aériennes de cette région.
La DGAC avait demandé aux compagnies aériennes françaises de ne pas passer par l'espace aérien de l'Ukraine, dès jeudi soir. La plupart des transporteurs avaient déjà décidé de ne plus la survoler, avant les annonces des autorités comme Air France, Swiss, Lufthansa ou encore Delta. De leur côté, Korean Air, Asiana, Qantas et China Airlines avaient modifié leurs plans de vol depuis le début du conflit en Crimée en mars dernier.