Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Vendredi 27 Novembre 2015

L’essence du voyage d’affaires ne baissera pas en 2016



La fiscalité sur l’essence devait être revue en 2016 pour rééquilibrer les taxes en les augmentant le diesel, plus polluant, et les baisser sur l’essence sans plomb, moins émettrice de CO2. Finalement, la taxe carbone annule quasiment les efforts d’équité. Et la facture globale d'essence va augmenter pour les entreprises.



La taxe carbone, qui a déjà été mise en place en janvier 2015, est également prévue pour s’appliquer un peu plus en janvier 2016. La ministre de l’Ecologie avait dû l’oublier lorsqu’elle a évoqué un rééquilibrage entre les carburants, en octobre dernier. Son application va en effet réduire presque à néant l’effort de rééquilibrage entre les carburants.

A la pompe au 1er janvier, il y aura donc une hausse du gazole de 3,5 centimes par litre : 1,5 cts pour le rééquilibrage + 2 cts pour la taxe carbone. Le SP 95 classique va également augmenter de 2 cts le litre, en raison de la taxe carbone. Le SP95-E10, une variante du sans plomb 95 ne va en revanche pas bouger du tout, car il contient une part (10%) de bioéthanol, ce qui conduit le gouvernement à encourager son utilisation. Les constructeurs soulignent qu’il est recommandé pour 80% des voitures de moins de 15 ans, qui ont été réglées pour cela. Seul défaut : l’E10 est disponible dans la plupart des grandes villes mais dans seulement 50% des stations-services. Il va falloir le chercher, si on veut faire des économies sur la route des déplacements professionnels… Et la consommation de gasoil représente 80% du carburant utilisé sur la route en France. La facture va donc globalement s'alourdir, au profit de l'Etat.