fdc080474b4521c1a47328b67a8c23be.txt
Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L’hôtellerie rattrapée par la crise ?


L’hôtellerie française enregistre de mauvais résultats pour le mois d’octobre sur l’ensemble des catégories, selon le baromètre Deloitte. L’hôtellerie 4* subit l’impact le plus dur et notamment à Paris.



L’hôtellerie rattrapée par la crise ?
Le mois de septembre avait marqué les premiers signes d’un recul, désormais confirmé par les résultats du mois d’octobre. L’occupation de l’ensemble des familles hôtelières est orientée à la baisse. A Paris, les établissements 4* ont vu leur chiffre d’affaire hébergement baisser de 16%. Seule catégorie à tirer son épingle du jeu, l’hôtellerie 2*. Celle-ci reste particulièrement sollicitée et affiche une légère progression.

En Province, les résultats sont contrastés. Les taux d’occupation sont à la baisse, de façon modérée pour l’hôtellerie de milieu de gamme dont les prix moyens augmentent. A l’inverse, la baisse est sensible pour les 4* avec un recul de 7%, et ceux-ci ne se rattrapent sur leur chiffre d’affaires, les prix moyens étant en baisse de près de 2%.

A Paris comme en Province, la clientèle d’affaires est moins présente, directement touchée par la crise financière et le resserrage des politiques voyages des entreprises. Avec le prolongement probable de la crise, de nombreux hôtels risquent de voir disparaître la croissance enregistrée au premier semestre, avant d’engager une année 2009 déterminante, selon Deloitte.