Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 8 Septembre 2016

L’iPhone 7 ne sera pas le smartphone préféré des voyageurs d’affaires



La presse américaine n’est pas tendre avec le nouveau venu d’Apple, très en deçà des espoirs technologiques des geek de tout poil. Tim Cook, le boss de la firme à la pomme, était pourtant formel: "C’est le plus professionnel des smartphones proposés sur le marché". Mais le discours marketing semble avoir du mal à passer.



Si la définition de l’écran et la rapidité sont bien au rendez-vous des promesses faites par Apple, le peu d’innovations laisse perplexes les experts qui participaient à la keynote sur l'iPhone. Apple a longtemps laissé croire (sans jamais communiquer directement) que la nouvelle mouture de son téléphone allait bousculer l’existant. Il n’en sera rien.

Que lui reproche-t-on ? Tout ! Sa taille, comparable à celles déjà proposée sur le modèle 6 et 6 plus. Un poids qui ne baisse pas vraiment, une épaisseur à peine réduite et un prix qui frise les 1200 € pour 256 GB embarqués. Côté photo, l’iPhone 7 disposera d’un seul capteur 12 Mo (deux pour le 7 plus, équipé d’un zoom). L’absence de prise jack fait grimper la note car les AirPods Bluetooh vont coûter 179 €. Certes le téléphone est étanche et propose une autonomie supérieure d’une heure au modèle 6 mais rien de bien suffisant pour abandonner son téléphone actuel.

Seul le nouveau processeur, articulé autour de la puce A10, trouve un peu grâce auprès des spécialistes. La puce est 40 % plus rapide que l’A9… Mais Samsung a déjà laissé fuité quelques tableaux techniques qui affirment que le Galaxy Note 7 est bien plus rapide que l’iPhone. A vérifier.

L'Iphone 7 se veut aussi l'outil des entreprises. Tim Cook a rappelé qu'Apple et SAP avaient conclu en mai dernier un partenariat destiné à faire évoluer l’expérience du travail mobile pour les entreprises autour de puissantes apps natives pour l’iPhone et l’iPad. De cette initiative est né un nouveau kit de développement logiciel (SDK) iOS et une académie de formation afin que les développeurs, partenaires et clients puissent facilement créer des apps iOS natives adaptées aux besoins de leurs entreprises.

Au final, on peut se demander si Apple a réellement cherché à innover. Un lifting certes important mais insuffisant aux yeux des amateurs de nouveautés réelles, surtout au regard de la facture.