Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 12 Février 2015

L'inventeur de Ticket Restaurant porté par l'Amérique latine en 2014



L'inventeur de Ticket Restaurant Edenred affiche un résultat d'exploitation courant 2014 de 343 millions d'euros (stable en données publiées et en hausse de 14,4% en organique). Son activité a été portée entre autres par l'Amérique latine.



Bien que la dévaluation du bolivar vénézuélien et du real brésilien ait pesé sur les résultats d'Edenred, c'est bien la croissance enregistrée sur l'Amérique latine qui a soutenu les bonnes performance de l'entreprise. Le volume d’émission de 2014 s’élève à 17 713 millions d’euros, en hausse de +12,0% (+3,5% en données publiées) tandis que le chiffre d’affaires total est de 1,0 milliard d’euros (+8,3% en données comparables).

Concernant les réalisation 2014, l’activité Avantages aux salariés représente 81% du volume d’émission total et enregistre une croissance de +10,6 % en données comparables. Le communiqué précise aussi que «L’année 2014 a constitué une étape importante dans le développement de l’activité Gestion des frais professionnels, qui représente désormais 14% du volume d’émission du Groupe, soit deux points de plus qu’en 2013».

Le groupe travaille toujours sur le passage au numérique. Ce service poursuit ainsi «sa progression à un rythme soutenu, avec un volume d’émission dématérialisé qui atteint 62% en fin d’année, contre 58% à fin 2013, en ligne avec l’objectif supérieur à 75% d’ici 2016». En Europe, la transition initiée depuis 2010 s’accélère, avec désormais 29 % des transactions réalisées sous format numérique (contre 23% fin 2013, soit une progression de 6 points). «L’année 2014 a été notamment marquée par le lancement en avril de la carte Ticket Restaurant en France. Avec environ 80 000 bénéficiaires à fin décembre, dont 40% sont issus de nouveaux clients, Edenred est leader de la dématérialisation sur le marché français», ajoute la société. Le groupe a également confirmé son objectif à long terme d'une croissance organique de son volume d'émission compris entre 8% et 14% par an.