Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 26 Novembre 2014

L'open booking, incontournable dès 2020



Dans une récente étude, PhocusWright confirme que la montée en puissance de l'open booking est inéluctable. Selon le cabinet d'études, c'est à partir de 2020 que la maturité des acheteurs associée aux évolutions technologiques permettra d'intégrer des outils largement ouverts sur les offres Internet qu'elles soient issues du loisir ou du monde professionnel.



Dans le constat établi par PhocusWright, c'est la capacité des outils de réservation d'entreprises à fédérer les différentes recherches ainsi que les achats réalisés par les voyageurs qui donneront à l'open booking toute sa dimension économique. Si l'on considère aujourd'hui les freins, principalement évoqués dans les pays latins, c'est principalement la capacité de l'outil à vérifier, à contrôler et à suivre les voyageurs qui pénalise son développement et son implantation.

Pour le cabinet d'études, il serait dangereux de ne pas prendre en compte dès aujourd'hui ces nouvelles techniques d'achat qui vont, comme l'avait fait en son temps le SBT, profondément modifier l'acquisition des voyages d'affaires. Dans une enquête menée aux États-Unis en 2008  par le Gartner Group, plus d'une grande entreprise sur dix était consciente que les nouvelles technologies allaient bousculer la réservation et l'acquisition des voyages. La même étude réalisée au début de cette année démontre que ce sont six entreprises sur dix qui sont persuadées qu'elles devront s'ouvrir à l'open booking dans les prochaines années. Le cabinet d'études précise, qu'en moyenne, ce sont entre 15 et 25% d'économies réalisées via l'Open Booking par les voyageurs eux-mêmes tout en conservant une traçabilité sécuritaire totale.