Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


LATAM baisse ses capacités sur le Brésil


LATAM Airlines Group a enregistré un bénéfice net de 102 millions au premier trimestre 2016. L'entreprise qui a adopté la nouvelle marque unifiée LATAM fin avril, a également profité de la présentation de ses résultats pour annoncer une réduction de capacité sur le Brésil.



A l'occasion de la publication de ses comptes pour le 1er trimestre, LATAM Airlines Group a annoncé que la faiblesse de l'économie brésilienne le conduisait à revoir à la baisse ses vols sur le Brésil. La LATAM Airlines Brésil a déjà réduit ses capacités de 8,4% de ses vols domestiques au premier trimestre 2016 mais au delà et après avoir annoncé une réduction de 8% à 10% en 2016, elle table maintenant sur une baisse de 10% à 12% pour l’année. LATAM Airlines Brésil accélère également les réductions de capacité sur ses routes internationales entre le Brésil et les États-Unis, réductions qui devraient atteindre 35% durant le second semestre 2016 par rapport à la même période en 2015.

En parallèle à ces ajustements, la compagnie a renforcé son réseau avec de nouvelles routes pour LATAM Airlines Pérou. En plus de Salta, Rosario, Antofagasta, Montevideo et Washington DC lancées début 2016, la filiale reliera Lima à Mendoza (Argentine) à partir de février 2017. De plus, en octobre 2016, LATAM Airlines Brésil ouvrira les portes d’un nouveau continent à ses clients, en reliant São Paulo à Johannesburg en Afrique du Sud.

De bons résultats au 1er trimestre
Le groupe a enregistré une marge opérationnelle de 9,4% pour le premier trimestre 2016. Cela représente une augmentation de 1,3 point par rapport à la même période l'année dernière. Son bénéfice net est de 102 millions de dollars, soit une hausse de 142 millions de dollars par rapport au premier trimestre 2015. Le groupe aérien sud-américain précise que "L’amélioration des résultats opérationnels est principalement due à une baisse de 17,8% des coûts d'exploitation liée à la réduction du prix du carburant, ainsi qu’à la dévaluation des monnaies locales et aux initiatives de réduction des coûts mises en œuvre par LATAM". La compagnie maintient ses prévisions de marge opérationnelle entre 4,5% et 6,5% pour le reste de l’année 2016.

Une flotte repensée
LATAM continue à évaluer les opportunités de restructuration de sa flotte, au-delà de la réduction de 37% de ses engagements d’ores et déjà annoncée et finalisée au trimestre dernier pour la période 2016-2018. "En réponse au ralentissement macroéconomique en Amérique du Sud et à la baisse de la demande en termes de voyages aériens qui en découle, LATAM travaille actuellement sur un plan de réduction de sa flotte, visant une diminution de 2 à 3 milliards de dollars dans les actifs de la flotte pour 2018", explique le communiqué. L'entreprise espère atteindre ces réductions au cours des 18 prochains mois grâce à une combinaison de reports et d’annulations de commande, ainsi qu’à la vente de nouveaux et d’anciens avions et aux retours d’appareils dans le cadre de fin de contrat de location.