Dimanche 8 Juillet 2012

La CGT Air France conteste la validité des signatures du plan Transform 2015


Mais que veut la CGT ? C'est la question que l'on serait légitimement en droit de se poser la question à la lecture du communiqué de presse publié le 6 juillet dernier Si l'on sait que la CGT ne signe jamais d'accord, laissant aux autres organisations syndicales le soin de prendre leurs responsabilités, force est de constater que l'attitude de la centrale proche du parti communiste est étonnante.



Dans un communiqué, la CGT Air France fait remarquer que "Le vendredi 6 juillet 2012, le plan Transform 2015 était soumis à signature des Organisations Syndicales représentatives d’Air France Personnel au Sol de 15h à 16h. Des représentants de la CGT Air France se sont rendus dans les locaux de l’entreprise afin de vérifier si l’accord était signé et si oui, dans quelles proportions...Rappelons qu’un accord d’entreprise, pour être valable, doit obtenir les signatures d’organisations syndicales comptabilisant au total 30 % minimum de suffrage exprimés lors des dernières élections professionnelles la signature de syndicats ayant recueillis au minimum 30 % des suffrages lors des dernières élections professionnelles.

La direction Air France a refusé de nous montrer l’accord en question. Visiblement, la transparence prônée par Alexandre de Juniac est un concept très obscur… La CGT Air France a immédiatement saisi l’Inspection du Travail de la plateforme aéroportuaire de Roissy. Par ailleurs, un huissier de justice, mandaté par nos soins pour constater ce trouble manifeste au droit du travail, a été empêché de pénétrer dans les locaux de l’entreprise par le service de sécurité d’Air France.

Les représentants des syndicats ayant annoncé leur intention de valider le plan Transform 2015 ont certainement dû se soumettre à une certaine clandestinité pour signer cet accord. En tout état de cause, les représentants CGT Air France ne les ont vus nulle part dans le siège de l’entreprise de 15h à 16h, horaire annoncé par la direction pour ratifier l’accord".

Notez




1.Posté par Billy le 09/07/2012 11:06
La défaite n'est pas facile a accepter pour une organisation dont les idées et le "combat" semble de plus en plus anachronique...

2.Posté par CGT Air France le 09/07/2012 12:03
La CGT Air France conteste votre information, à savoir que nous sommes prés du Parti communiste.
La CGT n'est proche d'aucun parti politique.
Quant à notre action, elle vise avant tout la défense des salariés que nous représentons.Nous tenons à rappeler que nous avons fait un certains nombres de propositions d'améliorations des process à Air France.Par contre nous considérons que 20% partout est aussi limité que le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

3.Posté par Marcel Levy le 09/07/2012 12:39
bonjour

Je comprends parfaitement, et respecte votre vision des actions menées par la CGT en faveur des personnels d'Air France...mais je vous invite à relire l'histoire de votre mouvement. Il y a des faits que l'on ne peut contester et qui ne sont pas forcément négatifs dans notre esprit.
Cordialement
ML

4.Posté par Esmeralda le 09/07/2012 13:46
Heureusement qu'il y a un syndicat comme la CGT pour défendre les droits des salariés car si on comptait sur des syndicats corrompus comme ceux qui ont signé le plan transform , on n irait pas loin.
C'est tout simplement honteux de sacrifier 60 années d'acquis sociaux pour des pots de vin ou des heures syndicales!

5.Posté par Lilo le 10/07/2012 00:52 (depuis mobile)
Des faits certes, mais les syndicats comme les personnes n'ont-elles pas le droit de changer tout en gardant ces fameux principes de défense des salariés et des droits acquis à l'arrache...je remarque par exemple que la CGT se rajeunie...

6.Posté par jb le 10/07/2012 08:56
Combats d'un autre âge que ces actions d'un syndicat qui s'arc-boute sur des débats d'arrière-garde. Le débat est de s'assurer qu'Air France se donne les moyens de survivre et de demeurer un acteur majeur de l'industrie dans un environnement qui a bien évolué depuis les 30 glorieuses...
La cgt a déjà démontré sa capacité à activement participer au sabordage de nombreux secteurs: imprimeries, ports, etc.





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.