Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La CGT demande au ministre des Transports de reconsidérer sa position sur les temps de vol


Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a fait part du soutien de la France au projet de Bruxelles sur les nouvelles dispositions sur le temps de vol des personnels navigants des compagnies aériennes. La CGT, opposée à ce texte, dénonce cette position.



La CGT demande au ministre des Transports de reconsidérer sa position sur les temps de vol
Le ministre du transport Frédéric Cuvillier a affirmé vouloir maintenir le soutien de la France au projet de la Commission européenne sur les temps de vols des personnels navigants. Comme le syndicat des pilotes SNPL, la CGT qui a déjà réclamé aux députés européens de s'opposer au texte, demande au ministre «de reconsidérer la position du gouvernement français» dans un communiqué daté du 27 septembre.
Selon l’organisation, le nouveau dispositif est jugé dangereux pour la sécurité par de nombreux experts aériens. Elle ajoute «Nous avons rencontré les représentants de groupes parlementaires européens qui, y compris à droite, envisagent de soutenir cette résolution de rejet. Il serait assez paradoxal que le projet particulièrement néfaste finisse par passer grâce au soutien d’élus socialistes et d’un gouvernement socialiste».