Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La FAA s'inquiéte des problèmes à répétition du 787 de Boeing


A t-il été construit trop vite pour faire face à la concurrence d'Airbus ? C'est la question que posent aujourd'hui les spécialistes proches de la FAA qui s'inquiètent des pannes à répétition que traverse l'avionneur américain. A l'occasion d'une conférence de presse à Washington, l'Agence de l'Aviation Civile Américaine a précisé que "Plusieurs points techniques prêtaient à inquiétude et devaient être vérifiés".



Au moment même ou le Dreamliner fait ses premiers vols commerciaux, les pannes à répétition connues par le 787 commencent à inquiéter les voyageurs. Fuite de carburant, soucis avec des batteries, début d'incendie, failles sur les verres de sécurité qui équipent les cockpit sans oublier des défaillances électriques qualifiées d'inquiétantes... La liste des avaries est longue. Concrètement, tous les 787 devront subir une inspection détaillée et faire l'objet d'un rapport précis des dysfonctionnements constatés ou de toutes les pannes éventuelles, même les plus mineures. Plusieurs sites américains s'étonnent que l'appareil puisse encore voler après des pannes en série dont certaines auraient pu être tragiques si l'appareil avait été en vol. Boeing, de son côté, reste confiant car ces pannes sont fréquentes sur les premiers appareils et, en règle générale, se règlent rapidement. Le constructeur américain se dit prêt à modifier la conception du 787 si des défauts majeurs devaient être signalés. Une hypothèse à laquelle les ingénieurs de Boeing ne croient guère.