Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 3 Mars 2013

La France en route vers la convergence des prix de l'essence et du diésel



Faut-il y avoir les prémices d'une méthode Coué politique qui consiste à réfléchir à un sujet qui, dans le fond, aurait déjà été approuvé ? C'est sans doute ce qu'il faut penser des déclarations de Cécile Duflot, venue apporter son soutien à Delphine Batho, Ministre de l'écologie, qui souhaite la fin des avantages fiscaux pour le diesel.



Si sur le principe on peut comprendre cette volonté de diminuer les risques de pollution occasionnée par le diésel, on peut cependant s'étonner de cette prise de décision qui va faire augmenter sensiblement le coût des déplacements professionnels routiers notamment, et plus globalement la facture des 60 % de véhicules français qui roulent au gas-oil. Sur France Inter, Cécile Duflot a rappelé que l'idée n'est pas neuve. Il est vrai que Jacques Chirac avait émis l'idée de ne pas trop favoriser le diesel, pour éviter une pollution par les particules fines. Mais rien n'avait été fait à l'époque. Matignon reste prudent sur le sujet et évoque une réflexion pour le budget 2014, avec sans doute un étalement de la convergence des tarifs essence/diésel. Seul Arnaud Montebourg se dit opposé à cette idée qui pénaliserait les classes moyennes.



1.Posté par Baillie le 04/03/2013 08:29
C'est une idée intéressante, un petit bémol quand même; pourquoi ne pas plutôt choisir de baisser le prix de l'essence au niveau du gazole plutôt que l'inverse ?