Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La GBTA s’inquiète de l’autorisation des canifs dans les avions


Les équipages ainsi que le président de Delta Airlines ne sont pas les seuls à avoir des réserves envers l’assouplissement des règles de la TSA pour les couteaux de poche et les articles de sport. The Global Business Travel Association (GBTA) appelle les autorités américaines à retarder la mise en place de ce nouveau règlement.



A partir du 25 avril, les passagers pourront embarquer dans un avion aux USA avec un canif dont la lame ne dépasse pas les 6 cm de long et un cm de large, ou encore avec leurs clubs de golf et autres matériels de sport. Devant cet assouplissement du règlement américain, la GBTA s’inquiète pour les voyageurs d’affaires et demande à la TSA de repousser l’application de sa directive. «La GBTA et ses membres soutiennent depuis longtemps les initiatives de sécurité basées sur les risques de la TSA et continuera. Néanmoins, la nouvelle politique concernant les couteaux de poche soulève des inquiétudes sur la sécurité pour les voyageurs d’affaires qui effectuent près de 40 millions de déplacements professionnels chaque mois. De plus, bien que cette nouvelle politique ait été mis en place pour faciliter les contrôles des passagers, de nombreuses personnes se demandent si elle ne va pas plutôt ralentir qu’accélérer les contrôles aux checkpoints», explique Michael McCormick Directeur exécutif et COO de GBTA. «Une véritable consultation des intervenants de l'industrie du voyage avant d'annoncer cette politique aurait répondu aux préoccupations face à ce changement important du règlement», ajoute-t-il.