Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 17 Février 2011

La GBTA sonde le Parlement européen sur la politique des transports



La GBTA Europe a défini les questions et les preuves qui seront soumises aux responsables de la politique des transports au sein du Parlement européen, via le comité gouvernemental anglais. La GBTA attend désormais des précisions par rapport aux différents dossiers d’actualité, en particulier celui de la vente directe.



La GBTA sonde le Parlement européen sur la politique des transports
La GBTA s’interroge sur l’impact du dégroupage et de la vente directe dans le domaine aérien. Le système prôné par American Airlines a engendré un conflit , que les responsables de la GBTA espèrent voir prochainement réglé via une enquête de l’Union Européenne. "Le problème est très complexe", concède Paul Tilstone, Directeur executif de la GBTA Europe, "Quand American Airlines nous a avisés qu’ils disposaient d’exemples concrets concernant cette technologie, nous avons sauté sur l’occasion d’étudier en profondeur et de vérifier quelles étaient les implications réelles pour la comparaison des prix et les données disponibles".
Les partenaires du réseau GBTA attendent toujours la réponse d’American Airlines, à qui il a été demandé de pouvoir s’entretenir avec les agences espagnoles et allemandes, puisque la compagnie américaine a indiqué que le système de la vente directe était déjà en place dans ces pays. Les dossiers soulevé par la GBTA auprès des institution européennes concernent également l’uniformisation des procédures de contrôles au sein des aéroports européens, la formation d’un ciel européen unique, et l’application de taxes sur différents services liés au voyage d’affaires à travers lesquelles les Etats européens engendrent des revenus.
Dans cette optique, la GBTA Europe prévoit de créer en 2011 une plateforme dédiés aux conflits au sein du marché de l’industrie du voyage d’affaires.