Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La NTSB se concentre sur le fonctionnement des batteries du 787


Les B787 sont toujours bloqués au sol tandis que les USA cherchent toujours à déterminer les causes des multiples problèmes rencontrés par la nouvelle machine de Boeing. L'agence américaine de sécurité des transports (NTSB), qui enquête sur le départ de feu de l’appareil de JAL, se penche toujours et plus particulièrement sur la fabrication et le fonctionnement des batteries.



La NTSB se concentre sur le fonctionnement des batteries du 787
Selon le Wall Street Journal, la NTSB - chargée d’enquêter sur le début d’incendie qui s’est déclaré sur le Dreamliner de JAL - étudie de très près la conception des batteries déjà fortement pointées du doigt, et délaisse ainsi les autres points du système électrique. Deborah Hersman, la présidente de l'agence américaine de sécurité des transports (NTSB), a confié au journal «Nous regardons la procédure de fabrication» des batteries en recherchant de potentiels «défauts internes» qui pourraient avoir conduit au court-circuit. Elle précise que les enquêteurs s’intéressent surtout au fonctionnement interne de la pièce à savoir «comment chaque cellule individuelle (de la batterie) est chargée» ou encore «comment ces charges sont surveillées». Et pour en savoir plus, les autorités américaines viennent de donner leur accord pour des vols d'essais avec les batteries modifiées.Ils débuteront dès ce 14 mars.