Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 8 Avril 2014

La SNCB double ses pertes en 2013



Malgré une hausse de 1,7% de son chiffre d’affaires, la compagnie des chemins de fer belges SNCB enregistre de mauvais résultats avec une perte nette de 330,7 millions d’euros en 2013 (-152,3 en 2012).



Ce n’est pas une baisse d’activité qui explique les mauvais résultats de la SNCB : son trafic a été quasi stable (-0,2%) et la vente de billets a augmenté de 1,7%. Mais la compagnie voit ses coûts de production augmenter plus vite que ses revenus, avec une hausse de 28,9 millions d’euros des coûts de personnel et une augmentation des redevances d’infrastructures (627, 4 millions d’euros contre 622,4 en 2012).

Selon les chiffres transmis au conseil d’administration de la société que s’est procuré le quotidien belge l’Echo, la SNCB souffre par ailleurs de 2 mauvais événements : une réduction de valeur de 134,4 millions d’euros dans sa filiale logistique (la S.A. SNCB-Logistics) et les errements du train à grande vitesse Fyra. La SNCB a récupéré la garantie bancaire liée au contrat avec le constructeur AnsaldoBreda (37 millions d’euros) mais s’inquiète de sa capacité à récupérer l’amende infligée à l’italien pour ses retards de livraison, transformant ainsi la facture de 12,7 millions d’euros en créance douteuse. Par mesure de précaution, la SNCB n’a investi que 82,7% du budget prévu pour le développement de ses activités, soit 604 millions d’euros tout de même.