Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 6 Octobre 2014

La SNCF envisage des trains sans contrôleur à Rennes



La SNCF veut généraliser les trains sans conducteur et mettre en place les contrôles aléatoires de validité des billets dans les TER. Elle envisage de déployer ce dispositif dans les trains de la première couronne de Rennes. Ce projet n'est pas du goût des syndicats.



La SNCF veut lutter contre la fraude dans les trains de la première couronne de Rennes (Ker-Lann, Betton) et envisage de remplacer la présence systématique d'un contrôleur par train, pour déployer des «brigades» de 10 à 15 contrôleurs qui interviendraient aléatoirement sur les rames. Ce système serait testé sur les lignes Rennes-Vitré (via Cesson) et Rennes-La Brohinière (via Mordelles, Montfort, Montauban...). Mais le transporteur précise à Ouest France que «Rien n'est encore décidé, on continue de discuter avec les instances du personnel». Le syndicat Sud-rail est inquiet face à ce projet. «Les contrôleurs, ou agents d'accompagnement, assurent la sécurité, notamment dans l'application du plan Vigipirate. Ils ont aussi un rôle d'assistance, de médiation et de renseignement, sans oublier un rôle commercial en assurant l'équité à bord du train». Il remarque que les lignes envisagées pour l'expérience sont soit semi-rurales, soit rurales. «Contrairement aux espaces urbains, les dispositifs d'appuis en cas d'incidents sont néants ou très éloignés. Si un accident grave survient en zone rurale, le conducteur se retrouverait seul à gérer l'urgence !», estime l'organisation.