Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 10 Février 2015

La SNCF mise sur la 3G et la 4G avant le wifi


Après s’être fait un peu sonner les cloches par le ministre de l’économie numérique, la SNCF prend le taureau par les cornes et annonce son «programme digital». Il passera par le haut débit dans les trains et les gares (à partir de 2016) mais d’abord par la 3G et la 4G.



Le lancement du programme digital de la SNCF s’est fait en direct sur twitter depuis la conférence organisée par Guillaume Pépy et Yves Tyrode. Pour commencer, le transporteur ferroviaire annonce qu’il s’engage aux côtés des opérateurs et avec l’ARCEP sur plusieurs actions immédiates et en particulier la mesure avec des rames test de la couverture 3G et 4G sur l’ensemble du réseau ferroviaire, et l’ouverture de celui-ci à l’ensemble des opérateurs pour le déploiement des antennes. La SNCF compte ainsi sur la 3G et la 4G pour permettre aux voyageurs d’affaires notamment de rester connectés. «Ensuite, nous aurons une couverture en complément en Wi-Fi dans les gares et les TGV», précise Frédéric Burtz, responsable de l'innovation à la direction digitale SNCF. Un appel d'offres est en cours pour équiper les trains et pour que les voies soient couvertes. Selon la conférence, l'équipement devrait ensuite débuter dans le train mi-2016. La ligne Paris-Lyon sera équipée fin 2016. La LGV-Est et la ligne Paris-Bordeaux, mi-2017. Même chose pour Paris-Strasbourg.

La SNCF compte par ailleurs ouvrir ses données aux développeurs pour qu’ils déclinent des appli utiles aux voyageurs. Elle a déjà ouvert 55 jeux de données et API et compte environ 14 millions d’appels aux API tous les mois. Dans la foulée, elle annonce un Fonds d’investissement dans le digital doté de 30 millions d’euros sur 3 ans. Ce fond, qui sera lancé d’ici juin 2015, vise à investir dans toutes sociétés qui participent à la transformation digitale de SNCF. Le big data, l’internet des objets, en font partie. Pas moins de 12 à 15 investissements, avec des tickets de 500 000 euros à 2 000 000 euros, sont prévus.

Pour ce premier semestre 2015, la SNCF annonce que 4 projets sont prioritaires :
Flux.SNCF: simplifier les services aux clients et le pilotage des activités en collectant, structurant et analysant les flux voyageurs.
Quotidien.SNCF: simplifier le quotidien des voyageurs des transports urbains en leur offrant tout sur mobile : l’information, la réservation, le billet et d’autres services. La nouvelle application SNCF en est la première pierre.
Maintenance Matériel SNCF: simplifier le travail des opérateurs de maintenance des opérateurs du Matériel en dématérialisant sur tablette toute la documentation et les procédures.
Maintenance Réseau SNCF: simplifier le travail des agents de surveillance du réseau grâce à des tablettes facilitant le traitement et l’analyse des données.

Le transporteur estime qu’une «communauté digitale est en marche» : Chefs de projets digitaux, développeurs et utilisateurs seront réunis pour mener les projets au sein de lieux dédiés répartis dans 4 villes de France et à San Francisco: les «574». L’objectif est de fédérer une vaste communauté digitale SNCF capable d’emporter avec elle l’entreprise dans cette évolution. Elle réunira l’ensemble des acteurs du digital de l’entreprise.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.