Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 23 Décembre 2013

La SNCF s'attend à une année difficile en 2014



L'horizon s'assombrit pour la SNCF qui devra affronter une année 2014 placée sous le signe des turbulences. Selon les Echos, dans son édition dominicale du 22 décembre, la baisse de la rentabilité devrait se poursuivre l'an prochain tout comme la réduction des coûts et des effectifs.



Pour les Echos, "La marge opérationnelle de la branche SNCF Voyages, qui était encore de 14% en 2011 et de 12,8% en 2012, va encore reculer cette année et passer sous les 10%, une première et le nombre de passagers TGV en France devrait à nouveau reculer de 0,3% l'an prochain". Autre souci, le lancement d'Ouigo serait un échec selon les syndicats qui affirment que le taux de remplissage serait bien en dessous des prévisions annoncées lors de la mise en route de l'offre low cost. Et de constater qu'Ouigo "a seulement pris une clientèle TGV à la recherche de prix". Guillaume Pepy, en fin stratège, sent bien que le marché est tiré vers le bas. D'où une annonce fracassante, il y a quelques jours, de proposer un billet sur trois à moins de 30 euros dès 2015. Le Président de la SNCF risque bien de bousculer le marché Pro qui ne ferait pas le bonheur des acheteurs, jugeant actuellement les prix trop élevés et inadaptés à la crise économique que traversent les entreprises.