Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 21 Novembre 2011

La SNCF veut des bureaux dans les gares pour ses voyageurs d'affaires



Faire des gares un centre de vie professionnelle, l'idée n'est pas nouvelle mais prend forme dans certaines gares SNCF qui accueilleront des bureaux gérés par Regus. Un partenariat en ce sens a été signé lundi 21 novembre, pour l’implantation de centres d’affaires dans les gares du Mans, Bordeaux, Nancy, Amiens, Paris Nord et Lille Flandres.



La SNCF veut des bureaux dans les gares pour ses voyageurs d'affaires
La signature de cet accord est le résultat de l’appel à intérêts pour la création de «centres d’affaires en gares» lancé en avril 2010, afin de développer ce nouveau service en France. La première ouverture aura lieu en gare du Mans, à la fin de l’année 2012. Suivront celles de Bordeaux, Nancy, Amiens (2013), de Paris Nord et Lille Flandres (2014). Les surfaces oscilleront entre 300 m² (Le Mans) et 1500 m² (Lille Flandres), définies en fonction des espaces disponibles en gare et des attentes des clients. «Répondre à la mobilité qui se développe» voilà en substance le message de Mark Dixon, Président Directeur Général de Regus qui préciseque « Disposer du meilleur de la technologie est un avantage, mais pouvoir accéder à un véritable espace de travail, pour une heure ou dix minutes, reste essentiel». Concrètement, les voyageurs d’affaires ainsi que tous les collaborateurs mobiles recherchant des espaces de travail professionnels flexibles pourront choisir parmi une grande variété de produits et services, facturés à l’acte, incluant :
  • L’accès à des salons d’affaires, pour dix minutes ou une heure, avec connexion Wifi et rafraichissements offerts.
  • La réservation de salles de réunion et de salles de vidéoconférence par créneau de 30 minutes.
  • La location de bureaux privés pour dix minutes ou plus.
  • La mise à disposition d’espaces mutualisés pour tout travail avec des collaborateurs ou des partenaires.




1.Posté par PAT le 22/11/2011 09:27
La SNCF veut des bureaux dans les gares pour ses voyageurs d'affaire ? C'est vite dit !

Ce n'est pas tant la SNCF qui veut mais sa branche GARES & CONNEXIONS, gestionnaire des gares, branche autonome appelée tôt ou tard à quitter le giron de l'entreprise publique pour que la SNCF justement ne s'attire plus les foudres des autorités européennes. En situation d'ouverture du marché, un transporteur (SNCF dans le cas qui nous préoccupe) ne peut pas être le propriétaire et le gestionnaire d'une gare tout comme on verrait mal une compagnie aérienne chez elle dans un aéroport ! Tout le monde fait bien la différence entre AEROPORTS DE PARIS (par exemple) et AIR FRANCE, BRITISH AIRWAYS, EMIRATE et bien d'autres... Dans les gares aussi, il va falloir s'y faire.

Et puis ce que fait GARES & CONNEXIONS c'est louer à des prestataires des surfaces, sur lesquelles une entreprise spécialisée (REGUS ici) développera des services. Services pas exclusivement réservés d'ailleurs aux clients de la SNCF. D'autant que déjà tous les voyageurs qui passent dans 'une gare (THALYS, EUROSTAR, ELIPSOS, feu ARTESIA) ne sont pas stricto-sensu des clients de la SNCF et que la présence dans les gares de nouveaux entrants va peu à peu s'imposer (VEOLIA avec TRENITALIA pour commencer, la DB plus tard, VIRGIN peut-être un jour aussi et potentiellement bien d'autres...).

C'est comme si pour ce genre de service proposé dans les aéoroports on disait que c'est AIR FRANCE qui en est systématiquement à l'initiative (AIR FRANCE ne se préoccupe on s'en doute que de ses propres clients).

Pour ce qui la concerne, elle et ses voyageurs clients, la SNCF propose déjà - et à son propre compte cette fois - ce genre d'espace professionnel : ce sont les salons GRANDS VOYAGEURS mis à la disposition des voyageurs adhérents au programme du même nom, c'est à dire essentiellement des voyageurs d'affaire déjà. Les services offerts sont sans doute plus basiques que ceux que peuvent développer une société spécialisée comme REGUS mais ont déjà le mérite d'exister... pour les voyageurs de la SNCF. Ce que va développer GARES & CONNEXIONS c'est la valorisation de l'espace commercial des gares (au même type que pour des commerces ou d'autres services). Modèle économique qui reste d'ailleurs à définir... car ce n'est pas la SNCF en tant que transporteur qui va payer ! Sa marge, même pour un voyageur d'affaires, est a priori insuffisante (le programme GRANDS VOYAGEURS lui coûte d'ailleurs déjà la peau des fesses, tant qu'on prête parfois à Pepy l'idée de le réformer profondément, voire de l'abandonner). Il n'est en effet pas certain que ce genre de service attire un seul voyageur de plus dans un train ! Par contre dans une gare peut-être, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

2.Posté par Marcel Levy le 22/11/2011 19:59
Bonsoir PAT

Comme disait Einstein, "le plus compliqué avec les mouches est d'en reconnaître le sexe à 100 mètres". Un trait d'humour pour rappeler que l'utilisateur se moque de savoir si le service rendu dans les gares l'est avec telle ou telle filiale. Seul compte le besoin et la réponse au besoin. Pas un locataire de bureaux Regus ne demande le bail et le montant du loyer avant de louer une surface le temps de son travail. Il est toujours intéressant d'analyser le pourquoi et le comment, à condition que cela soit essentiel dans l'activité présentée ou l'action engagée. L'exemple d'Air France est intéressant... Les cars Air France sont exploitées par le privé et largement ouvert à la promotion sur les vols d'Air France.
Tout cela pour n'en rester qu'à l'actualité de fond : la SNCF s'intéresse directement, ou par l'une de ses filiales, au bien être des voyageurs d'affaires. Je doute que Guillaume Pepy découvre le projet en nous lisant (ce qui serait formidable) Il en est indirectement l'artisan et le promoteur. Regardons le verre à moitié plein car tout ce qui va dans l'aide au voyage est un plus. Ces bureaux sont des outils intéressants. Il faut s'en féliciter.
Bien à vous
Marcel Lévy