Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 1 Septembre 2014

La SNCF veut généraliser les trains sans contrôleur



Selon le Parisien, la SNCF souhaite généraliser les contrôles aléatoires de validité des billets mis en place dans les RER à l'ensemble des TER. Les trains circuleraient alors sans contrôleur. Cette nouvelle organisation est dénoncée par les syndicats.



Afin de réduire ses coûts, la SNCF souhaite généraliser les trains sans contrôleur en Province. La porte-parole de la compagnie ferroviaire a précisé au Parisien que «Cela ne concerne que les TER. Ni les TGV ni les Corail ne sont concernés». Actuellement ce dispositif a été mis en place sur au moins une ligne ferroviaire dans dix régions dont les Pays de la Loire, le Centre, l'Alsace ou encore la Bourgogne.

Les syndicats qui avaient déjà dénoncé ce projet, s'opposent toujours à ce système. «La direction veut transformer les conducteurs en hommes à tout faire, un œil sur les voies et un autre dans le train. C'est de l'inconscience. Les missions d'un contrôleur ne se limitent pas à vérifier les billets. Il a aussi des fonctions de sécurité ferroviaire, d'information et d'assistance aux voyageurs», a confié au journal Kevin Quehen, secrétaire général CGT du secteur Paris-Nord. La SNCF assure que les conducteurs peuvent effectuer leur mission en toute sécurité grâce aux nouveaux trains équipés du système EAS (équipement agent seul). Il leur permet de vérifier la fermeture correcte des portes grâce à des écrans et des caméras de surveillance. «Aujourd'hui, 40 % des nouveaux trains sont équipés du système EAS. Si le conducteur est formé, on peut l'utiliser. On a commencé en province en 2003 par des petits trains. Ensuite, c'est au cas par cas. On le propose aux régions et on en discute ensemble», affirme Alain Le Vern, le directeur général régions et Intercités.