Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La baisse des tarifs aériens se poursuit... mais ralentit


Les voyageurs d'affaires ont pu une nouvelle fois constater que le prix de leurs billets au départ de France avaient chuté en mars. Les tarifs ont globalement diminué, toutefois la tendance à la baisse ralentit.



Selon l'indice des prix du transport aérien de passagers publié par la DGAC, les réseaux intérieur et international moyen-courrier ont encore bénéficié de baisses de tarifs significatives en mars. En revanche, les évolutions sur le réseau international long-courrier demeurent contrastées.

Sur les lignes intérieures, la chute des prix s’est intensifiée vers l’Outre-Mer (-5,1%), alors qu’elle s’est ralentie sur les liaisons intra-métropolitaines (-1,6%). Au global, les voyageurs d'affaires ont pu observer une baisse des tarifs aériens de l'ordre de 2,6% sur l’ensemble du réseau domestique par rapport à mars 2015.

A l’international, la baisse des prix est encore généralisée sur le réseau moyen-courrier (-4%), toutefois elle est moins prononcée que les mois précédents. "La tendance baissière s’est notamment ralentie vers l’Espace Economique Européen (EEE) et Suisse (-4,6% en mars, après -7,4% en février et -7,5% en janvier), alors qu’elle est comparable vers les autres faisceaux moyen-courrier (-1,4% vers l’Afrique du Nord et -4,6% vers le Moyen-Orient comme vers les autres pays d’Europe)".

L'ensemble du secteur long-courriers internationaux présente des prix relativement stables (0,3%). Mais si on étudie les régions une à une, on observe de nettes divergences. L’Amérique du Nord et l’Afrique long-courrier enregistrent des hausses (respectivement 2,6% et 4,5%) alors que l’Amérique latine (-4,5%) et l’Asie-Pacifique (-1,6%) sont à la baisse.

Au départ des départements d’Outre-Mer, la chute des prix observée pour le 5ème mois consécutif s’accentue encore (-4,7% entre mars 2015 et mars 2016 toutes destinations confondues). "La chute bat encore un record au départ de Guyane (-14,1%) après déjà deux mois de baisse à deux chiffres. Au départ des Antilles, la tendance se rapproche de la Guyane sans l’égaler avec des évolutions de -7,8% au départ de Guadeloupe et -8,5% depuis la Martinique toutes destinations confondues. En revanche, les prix sont repartis à la hausse au départ de La Réunion (+4%) après la courte parenthèse du mois dernier", précise la DGAC.