Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La bière au secours de Kingfisher


Le patron de Kingfisher aurait trouvé une solution pour sauver sa compagnie aérienne. L’homme d’affaires voudrait vendre une partie de son entreprise de bière et spiritueux pour récolter les fonds nécessaires afin que la compagnie aérienne ne ferme pas.



La bière au secours de Kingfisher
Kingfisher a de gros soucis financiers. Salariés non payés, flotte bloquée au sol, vols annulés sans préavis… ce manque de trésorerie pourrait lui causer un soucis supplémentaire : sa perte de licence. Pour éviter une telle fin, son patron qui a fait fortune dans la vente d’alcool serait prêt à vendre une partie de sa marque de bière à Heineken. L’opération pourrait lui rapporter entre 340 et 500 millions de dollars. Une somme que l’homme d’affaires serait prêt à réinjecter directement dans sa compagnie en détresse afin de la sauver de la faillite. Pour pouvoir poursuivre son activité, le transporteur a besoin de 200 millions de dollars selon les estimations des experts.