Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 2 Novembre 2010

La clientèle d’affaires donne des couleurs à l’hôtellerie française


Les prévisions 2009 d’Olivier Petit, spécialiste de l’hôtellerie chez Deloitte, semblent se confirmer. C’est bien par le voyage d’affaires que l’hôtellerie française retrouve des couleurs. Septembre 2010 a bénéficié d'une demande soutenue de la clientèle d'affaires. Un contexte économique plus porteur que l'année dernière explique le dynamisme de ce segment.



La clientèle d’affaires donne des couleurs à l’hôtellerie française
Paris a tout naturellement profité en septembre d'un calendrier plus favorable. Contrairement à l'année passée, où le Ramadan avait eu lieu du 22 août au 21 septembre, son glissement vers le mois d'août a amélioré la rentrée. Les progressions de RevPAR sont très fortes, jusqu'à 37% pour l'hôtellerie 4 étoiles supérieur. De ce point de vue, le Royal Monceau, inauguré mi-octobre, arrive dans un contexte porteur. Sur le marché milieu de gamme, la fréquentation flirte avec les sommets, avec des taux d'occupation supérieurs à 90%.

En Province et dans les grandes agglomérations, l'hôtellerie bénéficie d'une bonne dynamique grâce à une fréquentation soutenue. Les augmentations sont particulièrement fortes pour l'hôtellerie haut de gamme et 3 étoiles des grandes agglomérations, avec un taux de croissance à deux chiffres pour de nombreuses villes. Ces catégories avaient été plus exposées à la crise et retrouvent des niveaux d'activités encourageants. Les hôteliers qui tirent le mieux leur épingle du jeu sont notamment ceux qui avaient profité de la crise pour réaliser des rénovations.

Sur le marché 2 étoiles et économique, les progressions sont moins prononcées. En Province, la légère progression permet de finir de compenser les pertes du début de l'année. Cette catégorie retrouve, en cumul à fin septembre, un RevPAR équivalent à l'année dernière. On assiste toutefois à de belles réussites, que ce soit à Metz où le marché a bénéficié du Centre Pompidou, ou à Strasbourg. Aix-en-Provence et Montpellier se distinguent par un recul de leur chiffre d'affaires hébergement. Ces villes avaient toutefois bénéficié l'année dernière d'événements exceptionnels. Ainsi, les performances de ces villes avaient progressé dans un contexte de crise. Seule Toulouse fait exception. L'occupation de la ville rosé a souffert en septembre d'une nouvelle année de baisse, et ce sur toutes les catégories. Ces reculs sont compris entre 5% pour les marchés économiques et milieu de gamme, à près de 8% pour les établissements haut de gamme.

Sur la Côte d'Azur, les résultats sont contrastés. L'hôtellerie milieu de gamme enregistre de bons scores sur tous les pôles. Sur le marché haut de gamme, la reprise n'est pas partagée par tous. A Monaco, les performances stagnent. Ce résultat est d'autant plus pénalisant que ce marché avait fortement souffert de la crise en septembre 2009. A Cannes, si l'hôtellerie 4 étoiles supérieur bénéfice d'un rebond significatif, révolution des deux autres segments est plus morose.
Notez




Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.