Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 21 Février 2011

La colère monte chez les taxis parisiens



Le Syndicat de Défense des Conducteurs du Taxi parisien (SDCTP) a organisé lundi 21 février un rassemblement de protestation devant l’Hôtel de Ville. Une vingtaine de taxis protestaient contre le manque de consultation dans le dossier de la suppression des voies sur berges, et dans celui du projet Autolib’.



La colère monte chez les taxis parisiens
Les taxis parisiens, qui se sentent directement concernés par les deux dossiers, n’ont pas apprécié d’être mis à l’écart des négociations. Ils ont donc tenu à se rappeler au bon souvenir de la mairie de Paris, qui a reçu une délégation du mouvement. Les manifestants ont souligné l’allongement du temps de transports qu’implique la fermeture définitive des voies sur berges. Ils ont aussi dénoncé la «concurrence déloyale» que représente le projet Autolib’, prévoyant 3000 voitures électriques dans la capitale et ses alentours à partir de l'automne 2011. En plus du danger en termes de clientèle, les taxis parisiens craignent de voir encore se réduire les places qui leur sont allouées, au profit de ces nouveaux véhicules.