Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 23 Juin 2011

La complainte du pilote face à des hôtesses pas assez sexy



Les compagnies américaines ont visiblement des problèmes de communication. Ou du moins de communication involontaire. Après le personnel navigant de Virgin, qui demandait aux passagers de bouger leurs fesses , c’est au tour d’un pilote de Southwest Airlines d’être épinglé. Ses critiques sur le personnel navigant ont eu un écho inattendu.



L’envers du décor peut être cruel, à la fois pour les pilotes, le personnel navigant et les voyageurs. Après l’épisode de stewards pour le moins grossiers, dont la blague à l’adresse de leurs collègues a été visionnée par les passagers, un pilote est sous le feu des critiques. Il s'est plaint du personnel navigant de la compagnie Southwest Airlines, pas à son goût. «C’est un défilé d’homosexuels et de grand-mères», a commenté le pilote – suspendu depuis – pendant le vol Austin-San Diego, en agrémentant son analyse de formules assez peu poétiques. Cette fois ce ne sont pas les passagers et le personnel navigant qui ont eu droit à cette confession en direct, mais les contrôleurs aériens et d’autres pilotes qui ont dû écouter ces propos de comptoir pendant deux minutes environ. Depuis, l’intéressé a été suspendu sans salaire, et a dû s’excuser auprès des autorités en charge de l’aviation civile.