Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 26 Mars 2012

La fatigue met en danger la santé des voyageurs d'affaires



Voyageur d’affaires pourrait bien être une profession à haut risque… pour la santé. Une étude américaine présentée ce week-end à Chicago, lors de la 61e conférence annuelle de l'American College of Cardiology, a révélé que dormir plus de huit heures ou moins de six heures entraîne des risques cardiovasculaires et bien des soucis physiques. La recherche a été menée auprès de 3019 américains âgés de plus de 45 ans.



La fatigue met en danger la santé des voyageurs d'affaires
Les businessmen jonglent avec le jet lag et les emplois du temps surchargés. Leur vie trépidante qui fait fondre leur capital sommeil à moins de six heures par nuit doublerait le risque d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus. Le cœur supporterait mal la privation de sommeil puisque la probabilité de défaillance cardiaque est alors multipliée par 1,6.
Mais les voyageurs d’affaires dont le planning permet de dormir plus de huit heures par nuit ne sont pas non plus épargnés. Ces très bons amis de Morphée seraient en effet deux fois plus exposés aux angines de poitrine que le reste de la population et augmenteraient leur risque de souffrir d’une maladie coronarienne de 1,1 fois.
Cette étude américaine menée sur le plan national confirme les conclusions de nombreuses recherches plus restreintes. Par exemple un rapport publié en France lors de la journée du sommeil, le 16 mars 2012, montrait qu’en plus d’être néfaste pour la santé, le manque de sommeil perturbait les performances intellectuelles. Faire nocturne pour préparer un dossier ou regarder tout le catalogue des films proposés dans le système de divertissement de son avion pourrait bien être un mauvais calcul pour son avenir... aussi bien physique que professionnel.