Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 22 Mai 2016

La fin du ticket de métro est annoncée



Dans 5 ans, le ticket de métro ne sera plus qu'un souvenir, annonce la Présidente de région Valérie Pécresse qui annonce un "smart Navigo" pour les voyageurs occasionnels.



DR M-L Nguyen Wikipedia
DR M-L Nguyen Wikipedia
Connaissez-vous le principe du ticket pré payé, en vigueur de le métro New-Yorkais ? C’est sur cette version, un peu modernisée, que travaille la Région Ile-de-France, qui gère également les transports en commun de la région parisienne. Par ailleurs, le Pass Navigo sera intégré, pour ceux qui le souhaitent, à un smartphone. Il suffira de le présenter à la borne pour ouvrir le portillon. Autre nouveauté, il se rechargera en ligne. Finis les passages aux guichets ou aux distributeurs. Le pourquoi de cette décision est facile à comprendre : l’économie réalisée est considérable pour le transporteur. Selon Valérie Pécresse dans le Journal du Dimanche, les premiers essais devraient avoir lieu entre 2018 et 2020. La décision, qui sera proposée aux votes des élus, le 1er juin prochain, va profondément modifier l’accès aux transports en commun franciliens.

Pour les voyageurs d’affaires de passage, comme pour tous les voyageurs occasionnels, une formule de "porte-monnaie transport" sera mise en place : "Les voyageurs occasionnels pourront charger une somme d’argent sur un passe Navigo anonyme et seront débités du montant du trajet à chaque validation de leur passe, comme avec un billet magnétique", explique Valérie Pécresse, qui est à la tête du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif). Elle envisage également la mise en place d’une formule de paiement au moins cher en différé, fin de mois par exemple: "L’idée est de facturer aux usagers la tarification la plus avantageuse pour eux, en fonction de leur consommation de transports dans le mois. Par exemple, un carnet de dix tickets plutôt qu’un Navigo par semaine".

A suivre également, la création d'une future appli mise en place par la STIF et intégrant tous les modes de transport, Vélib', marche à pied, transports en commun et taxis inclus, pour calculer en temps réel le plus rapide et le plus écologique. L'objectif: réduira les embouteillages et la pollution.