Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La grève des PNC pourrait mettre en danger Air France, selon son PDG


Les négociations entre la direction d'Air France et les syndicats des PNC ont échouées. SNPNC-FO et Unsa-PNC maintiennent le préavis de grève du 27 juillet au 2 août. Ce mouvement organisé en plein chassé croisé des vacances «risque de compromettre le redressement» de la compagnie, selon Frédéric Gagey.



Philippe Delafosse / AF
Philippe Delafosse / AF
Lors d'un entretien accordé au Parisien le 24 juillet, le PDG d'Air France, Frédéric Gagey, a rappelé que 2015 a été «la première année depuis six ans où nous avons affiché un résultat positif». Mais pour lui, la grève des PNC organisée du 27 juillet au 2 août «risque de compromettre le redressement» de la compagnie. Il a ajouté «Ce serait vraiment dommage que l'entreprise perde à nouveau de l'argent».

Après l'annonce du maintien de la grève le vendredi 22 juillet, Sophie Gorins du SNPNC-FO avait expliqué «la direction ne proposant que des mesurettes et continuant à s'arc-bouter sur la durée de l'accord».

De son côté, le PDG assure que la direction a proposé «des améliorations» par rapport à l'accord existant. «Des droits de congés, de rémunérations consécutifs à des modifications de programme ont ainsi été revus à la hausse». Il estime que cette action est «une véritable aberration, d'autant qu'il n'y a actuellement aucun couperet, aucune pression sur les partenaires sociaux».






1.Posté par allons Président le 25/07/2016 18:28
Pas de soucis, ils vont être 18% à faire grève et ils sont 20% en sureffectif, vous serez à niveau...