Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 21 Décembre 2011

La grève des agents de sureté s'enlise



Rien de bien nouveau sur le front des négociations entre le patronnant et les agents de sureté en grève. Les demandes salariales, environ 200 € d'augmentation pour certaines catégories de personnel, sont rejetées sans discussion ce que regrettent les syndicats qui refusent d'en rester aux seules modifications de planning ou aux hausses minimes proposées dans certaines entreprises.



La grève des agents de sureté s'enlise
A 18h30, le 21 décembre, l'ensemble du programme de vol à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle et Paris- Orly a été réalisé. Comme depuis le début du mouvement social, aucune annulation de vol n'a été enregistrée et le programme de la journée sera, à priori, traité. A Paris-Orly, la ponctualité des vols est restée normale. A Paris-Charles de Gaulle, sur les 605 vols prévus ce jour, 418 ont décollé à cette heure. A 18h30, on n'enregistre aucun temps d'attente significatif aux postes de contrôle quel que
soit le terminal. Les temps d'attente sur la journée sont comparables à ceux observés hier. Demain, 80 000 passagers sont attendus au départ de l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle et 41 000 passagers à l'aéroport de Paris-Orly. A Lyon, si des retards sont constatés, le trafic est jugé normal par la direction de Saint Exupéry qui pense pouvoir assurer l'ensemble des vols le 22 décembre. Nice, Toulouse, Bordeaux et Bâle Mulhouse sont peu touchés par le mouvement de grève.
Selon plusieurs Ministres, Nicolas Sarkozy aurait exigé une grande fermeté dans le traitement du dossier et serait favorable à l'utilisation des forces de l'ordre pour remplacer, dès le 22 décembre, les agents en grève. Une information que ne confirme pas le Ministre de l'intérieur ou les péfets en charge de plateformes aéroportuaires.