Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La patron de Gatwick propose de réduire les capacités d'Heathrow pendant l'hiver


Londres aussi a été touchée par l’épisode neigeux qui a troublé les activités de l’Europe ces derniers jours. L’arrivée des flocons a conduit à l’annulation de 20 % du trafic d’Heathrow au plus fort des perturbations. Pour éviter que des passagers et des avions ne se retrouvent à nouveau prisonniers de la neige sur ce tarmac, le patron de Gatwick, l’autre plate-forme londonienne, propose que le premier aéroport de la ville réduise son programme de vols pendant l’hiver.



La patron de Gatwick propose de réduire les capacités d'Heathrow pendant l'hiver
Pendant 4 jours, l’aéroport d’Heathrow a dû annuler des centaines de vols à cause de la neige. Selon le Guardian, Stewart Wingate, le patron de Gatwick, a trouvé la solution pour que sa voisine évite cette alternative lorsqu’elle est touchée par ce qu’il appelle «des conditions météorologiques hivernales normales» : il propose tout simplement de réduire le nombre de vols. A son profit. Dans une lettre adressée au ministre des Transports Patrick McLoughlin, il écrit «je propose que pour les mois d’hiver de décembre, janvier et février, Heathrow déclare le niveau de capacité qu’il peut gérer en conditions hivernales. Les vols supplémentaires, pendant ces trois mois, pourraient alors être transférés à Gatwick et Stansted». Si Heathrow a été très perturbé par la neige, Gatwick a annoncé fièrement n’avoir annulé aucun vol de sa propre initiative. Il a néanmoins dû gérer les vols supprimés par les compagnies aériennes venant d’autres pays européens.
La première plate-forme londonienne a, elle, justifié les nombreuses perturbations observées sur ses pistes pendant ces 4 jours de neige. «Beaucoup d’aéroports ont assez de capacité de rechange pour que les avions puissent être plus espacés pendant une visibilité faible sans que cela cause des délais et annulations. Puisque Heathrow fonctionne quasiment à sa capacité maximum, il n’y a tout simplement pas de place pour reprogrammer les vols retardés», a expliqué un porte-parole de l’aéroport mis en cause.