Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


La phablet sera le premier outil de travail du voyageur d'affaires


Une étude menée aux USA pour IDG démontre que les phablets (contraction de Phone et Tablet) deviendront d'ici deux ans, les principaux outils de la mobilité. L'étude conforte celle qui avait été menée par Gallup en mai dernier, confirmant que les utilisateurs attendent avec impatience les mobiles "tout en un". Téléphone, tablette mais aussi télévision, ordinateur et moyen de paiement.



Asus vient de mettre sur le marché une première version de la tablette/téléphone. De la taille d'un iPad Mini, la FonePad7 est articulée autour d'un micro intégré ou d'un casque qui permet de téléphoner discrètement à l'extérieur. Samsung a présenté son Galaxy Note, plus petit de taille, mais doté d'un processeur puissant. On prête à Apple le projet d'une phablet construite autour d'un iPad de 9 pouces. Le marché frémit.
Globalement, la phablet pourra tout faire en 4G ou en Wifi. Mais le plus intéressant sera le paiement sans contact, cerise sur le gâteau d'un outil en pleine expansion sur la planète. Dans un laboratoire américain de Palo Alto, on veut même aller plus loin. L'automatisation des réservations d'un voyage d'affaires se concrétisera par la commande en direct ou via le SBT de l'entreprise. La validation du déplacement se fera en direct via des pré requis pré enregistrés. Mieux, le scan de la carte d'embarquement numérique engagera automatiquement le règlement de la compagnie aérienne. Le tout en quatre clics. Moins de 30 secondes.
Pour l'heure, il ne s'agit que d'un scénario virtuel, même si Microsoft affirme que tout existe pour rendre concret cet exemple. Au delà, la phablet est à la fois un ordinateur (elle est dotée d'un clavier externe ou intégré à une couverture), un outil d'accès au cloud d'entreprise, une solution de vidéoconférence... La liste des possibilités est sans fin, du moins dans les nouvelles technologies. Seules certitudes, la phablet ne sera jamais qu'un outil même si certains, au Japon, veulent la doter d'intelligence artificielle capable de vous dire si votre cravate va avec votre chemise. Bien sur, tout cela peut apparaître comme un scénario de science fiction. Mais ne nous trompons pas, ne pas s'intéresser aujourd'hui à ces évolutions technologiques serait une faute professionnelle grave. Dans deux ans, plus de 60% du processus évoqué ici sera réalité quotidienne. Et dans 5 ans ?

A New York,
Philippe Lantris

Lundi 24 Juin 2013


Notez