Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La privatisation de TAP suspendue en référé


La privatisation de TAP rencontre un nouveau contretemps. Le tribunal administratif suprême a suspendu ce 3 juin la procédure en référé. La justice portugaise justifie cette décision par des irrégularités découvertes dans le processus.



Le tribunal administratif suprême portugais estime que le décret autorisant la privatisation de TAP comporte des vices de forme. Il reproche entre autres au gouvernement de «ne pas avoir prévu d'appel d'offres» pour l'évaluation financière de la compagnie. L'Etat - qui a déjà contré une décision similaire en mai en faisant valoir «l’intérêt général» de la procédure - a annoncé qu'il allait contester le jugement.

La suspension de la privatisation survient deux jours avant la date butoir de la remise des offres définitives des deux candidats restants. Ce contretemps n'est pas forcement de bon augure pour le projet, les repreneurs ayant de leur côté montré des signes de doute ces dernières semaines.