Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La réalité rattrape la fiction : mutinerie à bord du vol Londres-Beyrouth


Le film Low-cost , qui devrait faire rire plus d’un voyageur à partir du 8 juin, fait des émules avant même sa sortie, et ce au-delà des frontières. La rébellion des passagers illustrée par la comédie de Michel Barthélémy a été mise en pratique sur un vol entre Londres et Beyrouth, que devait assurer la compagnie Middle East Airlines.



Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence... C'est d'ailleurs le cas puisque le film "Low-cost" n'est pas encore sorti en salle, et que l'actualité du cinéma français doit sembler totalement étrangère au périple vécu à Heathrow par les passagers de Middle East Airlines. Lassés – le mot est faible, sans doute – par les quatre heures de retard accumulées par leur vol, les voyageurs ont littéralement «craqué» le 26 mai dernier. Insultes, envolées de plateaux-repas : les « révoltés du Bounty » façon avion de ligne ont quelque peu perturbé les habitudes de Middle East Airlines et de son personnel navigant. A tel point que la police a dû intervenir. La responsabilité de la compagnie aérienne semble assez limitée, étant donné les conditions climatiques qui décalaient le décollage d’heure en heure. Il n’empêche : les passagers auront eu droit à une avant-première grandeur nature, dont ils se seraient visiblement bien passés…Peut-être un bon moyen d'exporter le cinéma français à l'étranger ?