Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La rénovation de Piccadilly Line retardée par Boris Island


La Piccadilly Line du métro londonien aurait dû être rénovée pour 2014, mais les travaux de la ligne qui dessert Heathrow Airport n’ont toujours pas commencé. Selon la municipalité de Hounslow, le chantier a été une nouvelle fois reporté à cause du projet d’aéroport sur la Tamise défendu par le maire de Londres.



Les rénovations prévues sur la ligne de métro Piccadilly line ont été plusieurs fois reportées en raison des coupes budgétaires du gouvernement. Mais pour la municipalité de Hounslow - ville desservie par la ligne - les nouveaux trains et l’amélioration du système de signalisation ne sont toujours pas d’actualité car Boris Johnson fait traîner le dossier. Les élus assurent que le maire de Londres retarde les travaux afin de se concentrer sur son grand projet : la construction d’une plate-forme aéroportuaire dans l’estuaire de la Tamise. Ed Mayne membre du cabinet de la municipalité a confié au London Evening Standard «La Piccadilly Line a besoin urgemment d’une mise à niveau. Mais il semble que cela ne soit pas un priorité pour Boris Johnson qui a ses propres plans grandioses pour l’aéroport-ile, alors que les décideurs et les expert du secteur savent qu’il ne décollera pas de la planche à dessin». Le projet surnommé Boris Island, défendu par le maire de Londres, affronte les propositions d’extension des installations d’Heathrow, solution préférée, en effet, par la commission Aéroports.
Dans un premier temps, les travaux sur Piccadilly Linde devaient débuter en 2010 et être terminés en 2014. Le nouveau programme de Transport for London prévoyait de lancer le chantier cette année, mais le projet accuse un nouveau délai. La municipalité de Hounslow a appris que les premiers coups de pelle ne seront donnés qu’en 2019. La porte-parole de Boris Johnson nie les accusations de Hounslow «Il est vraiment absurde de suggérer que le maire permette que l’amélioration et la mise à niveau du Tube soient affectées par les besoins pressants de nouvelles capacités aéroportuaires dans le sud-est de la ville».