Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La sécurité aérienne a connu son plus haut niveau en 2011


Le Bureau d’Archives des Accidents Aéronautiques de Genève confirme les données fournies par Iata début mars et les détaille. Le nombre d’accidents d’avions survenus dans le monde en 2011 est de 117, soit 16 de moins qu’en 2010. Le nombre de victimes est le plus bas enregistré depuis la seconde guerre mondiale avec 828 décès (excepté 2004 avec 771 décès).



La sécurité aérienne a connu son plus haut niveau en 2011
D’un point de vue géographique, c’est l’Amérique du Nord qui a enregistré le taux d’accidents le plus élevé de l’année avec 42 cas (36 %). Les continents suivant sont ensuite l’Asie avec 35 accidents, l’Amérique du Sud (15), l’Afrique (14), l’Europe (6) et l’Amérique Centrale (5). Par contre, l'Océanie n’a connu aucun accident, de même que les eaux internationales. Plus en détail, on a relevé 34 accidents aux États-Unis en 2011 contre 11 en Russie, 8 au Canada, 7 en Indonésie et 3 en Afrique du Sud, au Brésil, en France, au Mexique et au Venezuela.
En ce qui concerne les types de vol, 29 accidents sont survenus lors de vols de ligne, 20 lors de vols privés, 19 lors de vols charters (vols hors ligne) et 16 lors de vols cargo entre autres. Des différences sont également observées entre les types d’avion. En effet, parmi les 117 appareils perdus, 97 (soit 83 % des accidents) étaient de type turbopropulseur ou à pistons contre 20 (17 %) de type jet. Ce sont des valeurs jamais atteintes jusqu’ici. Le constructeur européen Airbus n’a enregistré aucune perte contre 7 pour Boeing dont un 707, deux 727, deux 737 et un 747-400. On a observé entre autres également la perte de 7 Antonov, 11 Beechcraft, 22 Cessna, 8 De Havilland Canada et 5 Socata. Les jets d’affaires ne sont pas épargnés, 5 avions privés d’affaires ont eu un accident au cours de l’année précédente dont un Gulfstream G650.

En 2011, aucun accident n’a entraîné la mort de plus de cent personnes, une première depuis 1964. Trois accidents ont fait entre 50 et 99 morts, 8 accidents ont entrainé entre 20 et 49 victimes, 9 accidents ont fait entre 10 et 19 morts, 16 accidents ont provoqué entre 6 et 9 morts, 48 accidents ont fait entre un et 5 morts et heureusement 33 accidents n’ont fait aucune victime. Au premier trimestre 2012, le nombre d’accident est de 16 pour un total de soixante décès, le plus bas de l’histoire compte tenu du nombre de passagers transportés et d’avions exploités. Bien que malheureux puisque des victimes sont à déplorer, ces chiffres sont toutefois encourageants car ils démontrent que la sécurité dans l’aviation a atteint son meilleur niveau.