Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La taxe "Chirac" a rapporté un miliard d'euros en 6 ans


La taxe de solidarité sur les billets d’avion a rapporté depuis son lancement, le 1er juillet 2006, plus d’un milliard d’euros. Destinée à financer des programmes de santé dans les pays en développement, elle reste trop confidentielle mais soutient l'achat de médicaments par Unitaid.



La taxe "Chirac" a rapporté un miliard d'euros en 6 ans
En 2012, la taxe a rapporté à Unitaid, l'organisme qui reçoit les sommes récoltées, 185 millions d’euros. Cette estimation est faite par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) puisque les prélèvements sont réalisés sur les billets d'avion au départ de l’Hexagone. La surcharge est de 1 euro pour les billets domestiques et européens et de 4 euros sur les lignes internationales en Classe Eco. Les Business sont soumises à une contribution plus importante : 10 euros pour un vol intérieur ou européen et 40 euros pour une liaison internationale. Ces 185 millions, s'ils participent au financement de l'achat de médicaments pour le programme Unitaid, ne parviennent pas à atteindre le seuil annuel des 210 millions prévus lors de son lancement en 2006. Il faut dire que cette taxe polémique, portée par Jacques Chirac, n’a finalement pas rencontré un grand écho dans le reste du monde. En plus de la France, seulement 6 pays africains, le Chili et la Corée du sud ont mis en place une taxe similaire sur leur secteur aérien.