Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 16 Octobre 2011

La taxe soda aura des répercutions sur les tarifs des mini bars hôteliers



La taxe sodas qui sera appliquée dès le 1er janvier 2012 sur les boissons non alcoolisés continue à faire du bruit dans les couloirs de l'assemblée nationale et chez les hôteliers. Non seulement, les chambres au delà de 150 € seront taxés mais une partie du minibar (entre 15 et 40% selon les établissements) risque également de subir une hausse importante.



La taxe soda aura des répercutions sur les tarifs des mini bars hôteliers
Alors que l'Assemblée Nationale envisageait d'étendre cette taxe aux boissons light, ce que vient de contester Xavier Bertrand, le Ministre de la santé, les fédérations hôtelières se disent inquiètes de la pression financière qui est mise sur le dos des hôteliers français. Pour certains d'entre eux, une hausse de 30 centimes de ces boissons à l'achat va se concrétiser par une augmentation de 10 à 15 % du prix des canettes et bouteilles vendues en chambre. Pour mémoire, le projet initial prévoyait que les eaux minérales, les boissons avec édulcorants et les jus de fruits sans sucre ajouté seraient exemptés de cette taxe. Cette exemption, remise en cause par les députés, devraient finalement être conservées.