Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 9 Mai 2011

La taxe sur les billets d'avion a rapporté plus de 2 milliards de $ en 4 ans



C'est il y a quelques jours, en marge d'un colloque à Washington, que Philippe Douste-Blazy, secrétaire adjoint à l'ONU chargé des financements innovants, a fait le bilan des recettes générées par la taxe sur les billets d'avion, mise en place en 2006 sous l'égide des Présidents français J. Chirac et Lula da Silva. Décriée à l'époque, la mesurette a fait son chemin.



© Guillaume Paumier - Flickr
© Guillaume Paumier - Flickr
La taxe sur les billets d'avion créée dans 15 pays a rapporté en quatre ans plus de 2 milliards de dollars pour l'aide médicale dans les pays en développement. Les fonds, gérés par Unitaid, permettent de lutter contre trois grandes maladies: le sida, la malaria et la tuberculose. Le fait d'acheter massivement des médicaments permet également des effets de leviers et depuis 2007, en partenariat avec la Fondation Clinton, Unitaid a obtenu une baisse du prix des traitements contre le sida de 25 à 50% dans 66 pays. Pour l'ancien ministre français des Affaires étrangères la taxe sur les billets d'avion, unique en son genre, est "un moyen non douloureux (...) de créer de nouvelles sources de financement pour le développement" avec une gestion supranationale de ces ressources. Philippe Douste-Blazy, qui se rendra à Pékin au mois de juin, espère obtenir à terme l'adhésion de la Chine a ce programme et souhaite dans un premier temps l'associer au conseil d'administration d'Unitaid.
Il remarque que plus de 200 millions de billets d'avions sont achetés chaque année en Chine et que les prévisions prévoient que le chiffre d'un milliard de billets sera atteint dans les prochaines années. Une taxe d'un euro sur chaque billet permettrait de réunir des sommes colossales, au profit du développement...