Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 14 Février 2012



La vérité sur le coût des hôtesses et des pilotes d'Air France


Dans un contexte de grèves et d'annulations "à chaud", c'est un article qui en dit long sur la tache qui attend Alexandre de Juniac dans sa volonté de revoir les Conventions collectives et avantages acquis. Publiée par Challenge le 2 février, l'enquête détaille le pourquoi et le comment des surcharges salariales d'Air France.



La vérité sur le coût des hôtesses et des pilotes d'Air France
Ce n'est un secret pour personne, si les bases de province ont été inventées par Air France, c'est à la fois pour contrer les compagnies internationales qui viennent braconner dans les grandes villes françaises mais aussi pour renégocier les conditions de travail et de salaires des personnels navigants qui y sont postés. C'est ainsi que les pilotes et hôtesses de la compagnie basés dans la cité phocéenne volent 650 heures par an au lieu de 550 (+ 18 %) et les pilotes 715 heures contre 545 heures (+ 31 %) pour les autres. Cela en échange d'augmentations de salaires comprises entre 5 et 10%. Alleluia ? Peut être pas. Si l'on en croit Challenge, il va falloir poursuivre dans cette direction dans les nouvelles bases de Toulouse et Nice mais aller plus loin, à Paris et ailleurs. Car en réalité si les salaires sont plus ou moins les mêmes à Lufthansa et Air France, ce sont bien les temps de travail qui changent mais aussi les conditions de travail. Un manager de Sia Conseil explique au magazine que «Si Air France-KLM était aussi productive que Lufthansa, on pourrait réduire de presque 10 % les effectifs, à réseau et flotte comparables». Là où il y a un ratio de 47,5 navigants par avion à Lufthansa, il y en a 52 à Air France. Dans les A 319, Air France poste 4 hôtesses, là où il y en a 3 sur la compagnie allemande. Et la possibilité pour les pilotes de dépashttp://www.deplacementspros.com/admin/list/all/page/ser la limite d'âge de 60 ans a conduit une centaine d'entre eux à rester aux commandes l'année dernière, conduisant la compagnie à compter finalement 200 pilotes de trop. A notre connaissance, si l'article de Challenge a été abondamment commenté par des pros et anti, la compagnie n'a pas opposé de démenti formel aux informations publiées.



1.Posté par mermoz le 15/02/2012 13:02
Comparer les salaires des pilotes et des hotesses d'Air France avec leurs collègues européens sans prendre en compte les charges patronales n'est pas juste.C'est en France que les charges sont les plus élevées.

Les règles d'utilisation des navigants européens sont à peu près partout les mêmes. La productivité des navigants est du ressort de l'organisation des compagnies aériennes et des horaires des vols.
Sur moyen courrier, à Air France, les navigants passent beaucoup de temps dans les avions entre 2 vols. Le temps passé au sol n'est pas pris en compte.

2.Posté par maurice le 15/02/2012 16:08
Mermoz, C'est effectivement la compagnie qui crée le planning, et donc qui établie la productivité de chacun... Mais les accords PNC et PNT ne sont-ils pas un frein à l'augmentation de cette productivité. Pourquoi vos accords sont tellement compliqués que les PNC et les PNT ne partagent rien. Ni les accords sur les heures de travail, ni les voitures de location, parfois même les hôtels... Cela fait longtemps que sur MC, le fonctionnement à la sauce Transavia aurait du être adopté...

3.Posté par Arno le 15/02/2012 18:48
La tache est grande pour le nouveau PDG! Les conditions de travail à Air France sont très confortables et dans le sens des salariés PNT & PNC. J'espère qu'ils comprendront le besoin urgent de réformer leurs accords pour le la survie d'AF et des emplois de demain. Un refus serait égoiste et sucidaire...

4.Posté par maurice le 16/02/2012 17:22
Le jour ou le synonyme de vol AF sera "Smile", on pourra dire que le PNC AF est dans sa mission. La dernière fois que je suis rentré de Bangkok, les PNC sont arrivés en retard à l'avion, en courant devant les Passagers, les mains remplies de sacs du Duty... Sans oublier un service lamentable à bord : "hé, j'ai plus de pain dans mon trolley, tu peux m'en lancer stp !".. et hop, du pain lancé d'une allée à l'autre. L'image est devenue mauvaise, les prix ne sont plus concurrentiels... bref, ça sent le sapin ! Et les PNT qui nous la jouent irréprochables : Securités des vols, impunité, sectarisme envers les PNT Filiales... Vous récoltez ce que vous avez semé pendant ces 10 dernières années !

5.Posté par Mermoz2 le 16/02/2012 20:03
Les navigants d'AF ne sont pas hostiles à une amélioration de leur productivité.
Les conditions de travail sont réglés par le code de l'aviation civile et des accords d'entreprise. Tout cela peut évoluer. Ne croyez pas que les conditions soient exceptionnelles. Elles sont dans les normes des grandes compagnies.
Les horaires des vols dépendent du service commercial et rester au sol dans l'avion pour attendre le prochain vol ne réjouit personne.
Les navigants ne sont pas responsables d'un mauvais management nommé par le pouvoir politique.
La sécurité des vols est un souci constant des pilotes et des PNC. Ils passent leur vie dans les avions et n'ont pas envie de faire les titres des journaux.

6.Posté par maurice le 17/02/2012 22:41
Heureusement pour votre confort, Mermoz2, Le CAC est bien plus permissif que ne le sont les accords PN chez AF. Le mauvais management ne peux porter à lui seul la responsabilité de la situation de la compagnie. Ne pas avoir cru au Low Cost et avoir tout parié sur les couvertures carburant tient plus du poker que de la vision du futur. Heureusement, les hollandais - las des frasques françaises - sauront remettrent de l'ordre dans cette affaire, voire.... s'en séparer... Quand à la politique, il est vrai que le profil très "encarté" des derniers dirigeants a un peu plus séparé la compagnie d'un vrai business plan. La paix sociale a été payée au prix fort. "Diriger, c'est motiver" était écrit en grand dans une usine. Cela fait bien longtemps que l'on motive plus chez AF, mais que l'on flatte les égos. Avec les conséquences que l'on connait.

Actualités | En bref | Moderato... ma non troppo ! | Aérien | Hôtellerie | L'actualité du MICE | Technomade | Route et rail | Hôtels d'affaires | Ils bougent | Shopping | Contact | nouvelle etude 2009 | VIEILLES BREVES | partenaires | Vidéo | Baromètre | CGU | Mise en avant | APPELS D'OFFRES | Annuaire du transport aérien | Bons plans | Formation | L'alerte info avec Notilus de Dimo Software | Les chroniques de JL Baroux | Travel Management | Testé pour vous | Destinations d'affaires | Parole de Pros | Les Lauriers du Voyage d'Affaires | tribune libre | A nos lecteurs | Destinations incentive | Offres d'emploi | Bonne adresse à.... | Site formation | Juridique | L'aviez-vous lu ? en partenariat avec Dimo Software | Vu sur le web | Voyage d'affaires pratique | Le coup de Pat | L'appli du jour | publicité | Les chroniques de Regis Chambert | Demandes d'emploi | Technomade une | Emploi | Etonnant, insolite, inquiétant.... | Idées week-end | Aérien1 | SONDAGE | Business Travel Road Show | Les chroniques de iAlbatros (Publi Rédactionnel) | Etudes et analyses | Evénement | A la une | Les professionnels du voyage d'affaires - iAlbatros | L'actu du jour | Publi-rédactionnel - La Compagnie | Glossaire du voyage d'affaires | KDS Now 2015 | Les professionnels du voyage d'affaires - AirPlus | BEST OFF VAP | BEST OFF PARPRO | BEST OFF DESTI AFFAIRES | BEST OFF TESTE | BEST OFF TECHNOMADE | Les professionnels du voyage d'affaires - BCD Travel | Les professionnels du voyage d'affaires - HCORPO | Les 5 articles les plus lus de la semaine | Les professionnels du voyage d'affaires - URBAN DRIVER | La Premium Economy de Lufthansa | Mieux nous connaître | Top 2015 | Bienvenue au Canada | Les chroniques d'EPSA | Publi-redactionnel | Lufthansa | Publi-rédactionnel - La Compagnie 2 | Publi-rédactionnel | La lettre d'Amérique | Dernière minute | Un livre pour voyager | A lire en avion | Les infos de l'été 2016 | Bleisure pratique | Flotte auto | A lire également... | La lettre d'Asie | Paris Aéroports - publi-info | A votre avis ?



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.