Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 26 Mars 2014

La vitesse au volant, le radar au tournant



Gare aux excès de vitesse sur la route du déplacement professionnel : les radars mobiles guettent, ils ont constaté 300 000 infractions depuis leur mise en service dans les voitures banalisées il y a un an.



Embarqués dans des véhicules banalisés des forces de l'ordre, les radars mobiles, qui flashent dans les deux sens tout en roulant, sont aujourd'hui installés dans des Renault Mégane et des Peugeot 208, explique Le Figaro de ce mercredi qui signale qu’à compter du mois de juin, les appareils seront installés dans des Berlingo. Le journal prévient que "L'objectif annoncé par les responsables de la Sécurité routière est d'obtenir une flotte de 200 voitures équipées d'ici à la fin de cette année, puis de 100 autres véhicules en 2015." C’est leur efficacité qui est ainsi soulignée : "Le taux d'exploitation des clichés obtenus par le biais de ces appareils est de 66 % quand il est de 60 % avec les autres radars", selon le décompte de la Délégation Interministérielle à la Sécurité Routière qui constate que les radars "flashent 1 % des grands excès de vitesse supérieurs à 60 km/h contre 0,2 % avec les autres radars dits classiques". Sur les 300 000 infractions relevées, 180 000 ont donné lieu à des avis de contravention, le reste ne pouvant être utilisé en raison de photos mal prises ou de plaques peu lisibles.